Ruwet Claire ou Le chant des mots

Ateliers

Genres d'ateliers

Ecriture sensorielle et ateliers multidisciplinaires.
CONTE, POESIE, RECIT DE VIE, CHANSONS, SLAM, NOUVELLES, CARNETS
Animer suppose de tenir compte des besoins des participants du groupe. Créer une dynamique de groupe − d’échange, de respect, de confiance, de solidarité − est une priorité. J’emploie donc des méthodes inductives : je pars de leurs questions, de leurs demandes, mais aussi de leurs projets ou de leurs propres textes pour proposer des manières de susciter, nourrir, approfondir leur écriture.
Actuellement, j’offre des animations ponctuelles qui mélangent la musique ou la mosaïque avec l’écriture ainsi que deux cycles longs, une fois par mois (à la bibliothèque de Libramont, à Schaltin).
Comme j’avance avec les groupes, je ne peux pas proposer deux fois la même chose ; cela me pousse à explorer de nouvelles pistes. J’aime analyser des textes ou des livres qui m’ont plu pour créer des consignes d’écriture. Dans un même groupe peuvent coexister des poètes, des participants qui ont entrepris un récit de vie et d’autres qui préfèrent la fiction, c’est pourquoi je n’oriente pas le contenu de ce que les gens vont écrire. Mes consignes se centrent sur la forme. Nous sommes des « laboratoires d’exploration ». Le commentaire des textes constitue également une part importante, à laquelle les participants contribuent. On ne sait jamais ce qu’ils vont écrire, mais il m’importe de mettre en valeur les forces de leurs textes et de proposer des pistes d’amélioration.

Public

adultes férus de littérature ou éloignés de la lecture ou public scolaires

Objectifs, spécificités

Déployer le plaisir d’écrire en éveillant les cinq sens.

Déroulement

Un atelier d’écriture, c’est comme la cuisine.

D’abord, l’animatrice explique la recette :
Une consigne d’écriture qui va déclencher l’envie d’écrire.
Les participants rassemblent les ingrédients :
- photos, musiques, objets, odeurs, lieux, souvenirs…
- des mots qu’on chasse dans des livres, des lettres, des documents, des mots qu’on choisit, qu’on donne, qu’on reçoit…

Ensuite vient le temps de la cuisine : un temps personnel d’écriture et de création plus ou moins long.

Après, on goûte. Chacun(e) est invité(e) à lire et à partager aux autres ce qu’il a écrit. L’animatrice donne un retour sur la manière dont le texte est construit. La diversité et la saveur des productions du groupe permettent à chacun de développer son style personnel.

Ecriture créative et sensorielle à la bibliothèque de Marche (Cycle 3e lundi du mois)

animé par Claire Ruwet le 3e lundi du mois de 13 h 30 à 16 h 30 Ouvrir les yeux, les oreilles, les cinq sens. Lire autrement, écrire, échanger des mots, rebondir, partager ses textes avec (...)

publié en ligne

Animateur/trice

Formation

Licenciée en communication appliquée (IHECS)

• Participe depuis 1999 à la Table d’écriture littéraire de Marche-en-Famenne.

• Membre de Kalame, réseau des animateurs d’ateliers d’écriture. Formée en 2008-2009 par Kalame à l’animation d’ateliers d’écriture (dont un module spécifique adapté au milieu scolaire).

• Membre de l’Association des Écrivains Belges de langue française.

• S’est formée au chant, à la pose de voix parlée et à l’écriture de l’oralité avec Bernard Massuir, E. Hesbois, M-L Thébault, Jo Lesco, M. de Cooman, S. Farhi, N. Verleyen, Jah Mae Kân et à l’Académie de jazz d’Amay.

• S’est formée au conte, au mouvement et à l’expression non-verbale avec E. Hesbois, M-L Thébault (F) , I. Lamouline, P. Duquesne et G. Cortigiani (I)

Expérience

Ecrivain, lauréate de plusieurs prix littéraires.
Artiste polyvalente mêlant l’écriture au chant, au spectacle, aux arts plastiques...
Plus de vingt ans d’expérience professionnelle en communication, animation et formation pour enfants, jeunes et adultes.

Anime des ateliers d’écriture depuis 2009 :

Des productions de participants à ces ateliers sur son site http://www.tole-ruwet.be/atelier.htm

Biographie

De 1990 à aujourd’hui, elle travaille en tant qu’animatrice, formatrice et chargée de communication pour diverses associations et ONG.

Depuis 2009, elle anime des ateliers d’écriture pour des publics d’adultes, de jeunes ou d’enfants. Elle rencontre aussi des élèves d’écoles secondaires dans le cadre d’Ecrivains en classe.

Sa carrière artistique débute en 2007. Après le succès du voyage sensoriel et de la lecture-spectacle autour de son premier livre Blanc foncé (en duo avec la comédienne Marie-Laure Vrancken), Claire Ruwet poursuit et investit la scène dans ses trois dimensions avec le voyage conté et chanté Mon présent est ailleurs puis La femme mosaïque, avec le guitariste Ivanis Ialiprete et le saxophoniste Frédéric Williaume. . Elle fait vivre ses textes et se produit en public, principalement dans les bibliothèques, mais aussi dans des centres culturels ou des associations : de Mouscron à Herve, de Bruxelles à Libramont en passant par le Centre Culturel Français à Yaoundé au Cameroun et le Salon du Livre de l’Outaouais à Gatineau au Canada.

Bibliographie

La femme Mosaïque, Editions MEO, 2014 (roman)
Du sang sur le couteau , Editions Weyrich, 2014 ( roman)
Etreinte , Editions chouette province, 2010 (Nouvelle)
Mon présent est ailleurs } , Le coudrier, 2009 ( Poésie)
Blanc foncé , Couleurs livres, collection "Je", 2007 ( Récit)

Recueil produit par des enfants dans le cadre d’un projet "Culture-enseignement" :
Contes du forgeron et des fours à chaux , Ed. de la Maison de la Mémoire de Hamois.

Références, ressources

Reconnue par la Communauté française comme opérateur culturel dans le cadre du décret Culture-enseignement et par les tournées Art et Vie.

Voir le portrait rédigé par Frédéric Soete dans la revue parenthèse 14 corps langue : http://reseau-kalame.be/Parenthese-14-CORPS-LANGUE

PRIX LITTERAIRES

En 2002, pour « La mère de terre », le premier prix de l’Assemblée de la Commission Communautaire Française Maison de la Francité.

En 2004, lauréate du Prix de L’Eau Noire pour son conte intitulé « Le crèkion et la crapôde ».

En 2005 et 2006, Prix du public du concours organisé par la bibliothèque, le service culture et le centre culturel de la commune d’Aubel pour ses nouvelles « A bout » et « Comme des fourmis ».

En mars 2008 elle reçoit le prix « femme d’écriture » du centre culturel de Schaerbeek.

Ressources