Brüll Christelle

Ateliers

Genres d'ateliers

Littéraires, créatifs, ludiques, expressifs, descriptifs, multi disciplinaires, journalistiques, scientifiques, accompagnement de manuscrit/projets.

Public

Adultes, adolescents (scolaire), apprenants en français/alphabétisation, etc. Collectif et individuel.

Objectifs, spécificités

Mes ateliers se construisent selon les "pourquoi" des demandes, les "comment" du contexte.

Ce qui m’importe est que chacun puisse trouver la cohérence/justesse entre ce qu’il désire exprimer/ses intentions et les effets de ce qu’il exprime par écrit.
Point de recettes donc à part celle de la conscience et de l’intention.

Les ateliers se donnent parfois sans objectif de résultat. Juste pour découvrir les possibles de l’écriture et le plaisir d’écrire et d’écouter en groupe.

Ils sont là aussi dans certains cas pour améliorer l’expression écrite. Apprendre une langue sans contraintes de règles. Se réconcilier avec la matière du français souvent relégué à un cadre scolaire.

Parfois thématiques, parfois bourrés de contraintes formelles, parfois d’une liberté qui peut faire peur, les propositions sont toujours multiples et adaptées.

Je viens du théâtre, le corps/la voix ne sont jamais loin. Quand le contexte s’y prête, le corps/la voix prennent place en amont et/ou en aval du processus.

J’utilise aussi les autres disciplines comme déclencheurs...les images, les sons, la musique, les odeurs.

Je suis audiodescriptrice (description des éléments visuels pour personnes aveugles ou al voyantes). J’utilise aussi les "techniques" et différentes approches de la description et toutes les questions que la description soulève dans son rapport à l’image qu’elle soit mentale ou non.

Déroulement

Commencer par être là avec son corps, son esprit, sa conscience. Echauffement du poignet, du corps, du coeur.

Jouer, lister, déclencher... Quelques mots, puis des phrases, puis des textes courts...

Explorer les contraintes et au contraire, le lâcher. Les différents points de vue, les différentes formes. Se laisser surprendre.

Parler de soi, du monde, de son imaginaire tout en laissant l’écriture au centre.

Lire, partager, évaluer les effets de ses écrits, jeter à la poubelle ou réécrire.

Écrire ce qui nous touche, de notre vécu, de notre corps.

Écrire la présence à soi, à nos ressentis, au plus proche de nous-même.

Écrire aussi notre relation au monde, à ses objets, ses événements.

Écrire la présence à l’autre.

Écrire ses quêtes intérieures, ses quêtes intimes. Ses émerveillements et ses peurs.

Évoquer le sens, les sens.

Être en acuité.

Atelier d’écriture : écrire la présence

Ecrire la présence Mettre en mots ce qui est là. Ce qui nous touche, nous met en mouvement. Regarder. Ecouter. Ressentir. Etre en acuité. Etre en présence. De soi, de son corps, de l’autre, d’une (...)

publié en ligne

Ecrire notre quête de sens

Tu vois la gloire du monde ? C’est une vaine gloire ; il n’a rien de stable tout passe. Aspire au céleste, qui dure toujours ; fidèle et riche en promesses, Dieu ne change pas. Thérèse d’Avila (...)

publié en ligne

Animateur/trice

Formation

Licenciée en communication (option arts audiovisuels) de l’Université de Liège
Diplôme de candidature en art dramatique du Conservatoire de Bruxelles.
Formée à l’animation d’atelier d’écriture par le réseau Kalame.
Formée à l’écriture de chansons par Glbert Lafaille, Hugues Maréchal, Edgar Bori ; à l’écriture théâtre jeune public par Louis Dominique Lavigne, à l’écriture par MA Pereira, Virginie Thirion ; à l’audiodescription par Séverine Skierski de l’Association Valentin Haüy.

Expérience

Animation d’ateliers d’écriture avec l’ASBL CO2 (ateliers créatifs intergénérationnels), projet alpha culture (avec adultes en alphabétisation), projet culture a de la classe (secondaire/scolaire) et ateliers ponctuels pour adultes.

Assistante de Frédérique Dolphijn à l’Académie d’été de Neufchateau.

Biographie

Je suis licenciée en communication et arts audiovisuels de l’Université de Liège (https://www.ulg.ac.be/cms/c_5000/fr/accueil) — oui, je suis née à Visé dans la région de Liège. À l’Unif, je travaille, pour mon mémoire, sur l’œuvre de Jacques Rivette, entre théâtre et cinéma. J’entreprends ensuite des études d’art dramatique au Conservatoire de Bruxelles (http://www.conservatoire.be) tout en écrivant comme critique de cinéma pour la presse (http://le15ejour.ulg.ac.be/jcms/j_6/fr/accueil, www.rtbf.be, etc.). Une expérience de théâtre action au Burkina Faso avec Quinoa (http://www.quinoa.be) en 2005 me fait comprendre que ce qui m’anime est la création collective théâtrale comme outil de transformation sociale. De retour en Belgique, j’intègre une Compagnie de théâtre forain et de rue avec qui je crée collectivement et tourne pendant cinq années en pays francophones (Compagnie pour rire). L’hiver, nous jouons pour les écoles et, l’été, avec roulottes et caravanes, nous partons à la rencontre de la population peu habituée à se rendre dans des salles de théâtre. J’entreprends à ce moment-là l’écriture d’un spectacle de théâtre que je mettrai aussi en scène. Parallèlement à mon activité de créatrice et d’interprète, l’axe de la transmission prend de plus en plus d’importance. Animatrice et formatrice théâtre, d’expression corporelle et verbale et d’atelier d’écriture pour un grand nombre de projets (culture a de la classe, culture à l’école, projet alpha-culture, en entreprises privés…) et de publics (enfants en décrochage scolaire, public scolaire de primaire, secondaires et études supérieures, personnes en alphabétisation, adultes passionnés de théâtre amateur, professionnels de la vente, etc.). J’aborde l’Éducation Permanente via la création de l’ASBL Cento que je fonde (www.centoasbl.be), asbl d’éducation à la citoyenneté (animations sur le racisme, les discriminations, les relations nord-sud, la non-violence, etc.) et via mes quatre années en tant que coordinatrice de l’ASBL Culture et Démocratie (www.cultureetdemocratie.be) qui œuvre pour les droits culturels (j’y animais le réseau des membres, coordonnais les publications écrites et dirigeais administrativement et pédagogiquement l’association). Aujourd’hui, je continue à jouer avec la Compagnie artss nomades (http://www.artsnomades.be) et à travailler avec des groupes autour de la création théâtrale collective (spécifiquement en théâtre de l’opprimé avec, entre autre, l’asbl Ébullition http://www.ebullitiontheatre.org et le SCI http://www.scibelgium.be) et en ateliers d’écriture. Cette dernière pratique, suite à ma rencontre avec le réseau Kalame (http://reseau-kalame.be) dans lequel je suis active tant au niveau structurel qu’au niveau pratique (rédacteur chef de la revue Parenthèse, formée à l’atelier d’écriture), prend de plus en plus d’importance. En 2014, je fonde la structure PAF (www.p-a-f.be), Professionnels de l’Audiodescription Francophone, qui pratique, développe et professionnalise l’audiodescription en Belgique francophone et qui allie mes goûts du cinéma et de l’écriture. Et avec tout ça, un peu de musique (d’accordéon, de piano et de chant), de yoga et de massage thaï.

Bibliographie

"Le bonheur est un grand lac plein de crabes", pièce de théâtre pour la Compagnie Arts nomades.

Journaliste, critique cinéma pour Le Quinzième jour du mois, RTBF.

Directrice de publications et journaliste pour des ouvrages scientifiques d’Education Permanente : Parenthèse (réseau Kalame), publications de l’ASBL Culture et Démocratie.

Audiodescriptrice pour PAF (Professionnels de l’Audiodescription Francophone) : "Baden, baden" de Rachel Lang, "Le tut nouveau testament" de Jaco Van Dormael, etc.

Ecriture de différents projets théâtraux (sur base de créations collectives)

Une centaine de carnets, de prises de notes et de to do listes qui restent actuellement dans mes armoires.