« Urgent, prix littéraire à céder »

Mourir avec humour et originalité

Mais pourquoi avoir lancé un appel à mécènes dans un journal d’annonces gratuit destiné au grand public ? « Quitte à mourir, autant le faire avec humour et originalité… Faire un geste symptomatique de l’époque : tout se vend sur internet, quelqu’un y a même cédé sa vie, alors pourquoi pas un prix littéraire ? » , explique Antoine Buéno, écrivain et enseignant. « Je n’ai plus les financements et pourtant, contrairement à nombre de manifestations culturelles, il me faut bien peu… Sans sauveur providentiel, le Prix du Style va donc mourir. (…) C’est un prix maintenant connu et reconnu. Un prix sur lequel nombre d’auteurs et d’éditeurs peu médiatisés, mais qui se battent pour faire vivre et renouveler la création littéraire, comptaient. C’est donc dommage. Et c’est une ultime tentative de trouver un financement. » Le Prix du Style, qui récompense un ouvrage d’expression française pour sa qualité stylistique, écrit par un auteur vivant, avait été décerné en 2011 à Véronique Bizot pour Un Avenir  publié chez Actes Sud.

Si vous voulez soutenir le Prix du Style, retrouvez l’annonce parue sur le site du boncoin.fr : Urgent : prix littéraire à céder

(source : AFP & Enviedecrire.com)