Un article comme des conseils à un poète...

Ecrivez sur ce que vous connaissez
Il est plus facile d’écrire sur ce que l’on a vécu et ce que l’on connait. Cette proximité avec le sujet est d’autant plus importante que la qualité d’un poème réside aussi dans ses détails et dans la perspective qu’il donne au lecteur. Ce n’est pas la taille qui compte : seul le contenu prime. Vous n’avez pas à choisir des sujets perçus comme « poétiques », car tout peut inspirer un poème. « Verre de plage » d’Amy Clampitt a pour thème des fragments de verre sur le sable. Quant à Elizabeth Bishop, elle décrit une station-service dans son poème « The Filling Station ».

Ne pensez qu’à votre écriture
Dans un premier temps, ne vous préoccupez pas du « style » et de la « beauté » de votre plume. Si vous vous obstinez à vouloir « faire poétique », vous ne le serez pas. En effet, cette pensée vous distrait de votre écriture et ne peut qu’être négative. Vous avez déjà eu une conversation avec quelqu’un qui tentait de vous impressionner ? Vous savez à quel point c’est ennuyeux. Même si votre poème parle de vous, adoptez le regard distant d’un reporter lorsque vous écrivez. Concentrez-vous sur votre manière d’exprimer votre expérience plutôt que sur l’impression que vous pourriez donner. Le meilleur moyen d’écrire un bon poème est de se concentrer au mieux sur le sujet, et de choisir les mots les plus adéquats pour en parler.

Soyez précis et juste
Tout d’abord, renoncez aux évidences. Tout le monde sait que l’herbe est verte et la neige froide. Ne mentionnez pas la couleur du soleil sauf si vous y apportez quelque chose que le lecteur ne sait pas. Cependant, ne forcez pas l’originalité. Ne vous creusez pas la tête à trouver un autre moyen d’exprimer une couleur simplement pour être « différent ». Travaillez sur les détails pour proposer un texte unique, au sens profond et parfois caché. Un bon poème s’accompagne également de mots justes. Encore une fois, inutile de faire « poétique » : vous devez trouver les mots les plus précis par rapport à votre thème. Il existe par exemple de multiples nuances dans l’expression de la lumière : brillance et luisance sont deux approches différentes. Soyez précis !

(Source : Creative Writing Now ; http://www.enviedecrire.com/poesie-nos-conseils-pour-bien-traiter-votre-sujet/)