Séminaires : Inventer un point d’appui par l’écriture

" Inventer un point d’appui par l’écriture : Virginia Woolf, Sylvia Plath, Samuel Beckett.

 

Je poursuis mon séminaire sur l’articulation entre esthétique et psychanalyse.

 

L’année passée aura été consacrée principalement à la peinture, à Francis Bacon, Pablo Picasso, Pierre Soulages, Mark Rothko et à Lisette Model. C’est-à-dire au traitement d’un envahissement d’excitation, d’angoisse, bref au traitement du « réel » par la peinture, par la photo, par l’imaginaire.

 

L’année prochaine, j’aimerais poursuivre cette question du traitement du réel, mais par l’écriture, en explorant le statut de l’écriture chez Franz Kafka, Virginia Woolf, Sylvia Plath, Samuel Beckett, Marguerite Duras, etc. C’est-à-dire d’un traitement du réel par le symbolique.

 

Là, tout comme j’ai été aidé par Athéna Lazarou (sur Pierre Soulages), je me ferai aider par Ginette Michaux, Léonce Boigelot et Bernard Hubeau.

 

On constate donc que des sujets (diagnostiqués par la psychiatrie classique de mélancoliques, de schizophrènes, etc.) peuvent inventer un point d’appui dans leur création esthétique : par la voie imaginaire ou par la voie symbolique. Cette distinction nous obligera à complexifier les schémas que je vous dessine au tableau, à approfondir l’articulation des registres du réel, du symbolique et de l’imaginaire, et à ne plus nous contenter du rapport du sujet à la fonction paternelle (qui aura opéré ou pas) et à l’objet pulsionnel (qui aura été extrait ou pas).

 

Ce séminaire de 6 séances aura lieu le deuxième mardi du mois, de 20 à 21h30.

 

Les mardis 9 octobre, 13 novembre, 11 décembre, 8 janvier, 12 février, 12 mars.

 

Au local de l’ACF, rue Defacqz, 16, 1050 Bruxelles.

 

Entrée libre.

 

Renseignements : Jeanclaude.encalado@gmail.com O497/ 230. 696 "