Salon du livre de Jeunesse - Namur - 17-21 octobre 2012

Le Salon fait partie des activités-phares de la Fureur de Lire de la Commumauté française. Il est organisé en collaboration avec de nombreux organismes et associations : l’IBBY (International Board on Books for Young people), l’APBD (Ass. Professionnelle des Bibliothécaires-Documentalistes - section jeunesse), la FIBBC (Fédération inter-diocésaine des bibliothèques et bibliothécaires catholiques), Contalyre, la section belge francophone de l’IBBY (International Board on Books for Young people), la Ligue des Familles (Prix Versele), la Bibliothèque centrale de la Province de Namur, la Bibliothèque communale Principale de Namur, la Communauté française, le Journal des Enfants, les étudiants en Bibliothéconomie et Documentation de l’HENAM, département de Malonne (et leurs professeurs) … ainsi que les maisons d’édition présentes. Toutes les animations proposées sont orchestrées par l’asbl Contalyre (dont Régine Barat, Présidente est membre de Kalame) et l’équipe du Salon du Livre de Jeunesse.

Le Salon réunit une multitude de professionnels qui, par leurs efforts, contribuent, l’année durant, à promouvoir le verbe « lire ». Des professionnels qui connaissent les enjeux, qui ont décidé de consacrer leurs talents à leur passion et pour qui le salon est une forme de reconnaissance. Ils vous invitent à venir les rencontrer sur le salon. Tous ensemble, ces intervenants proposent près de 300 heures d’animations sur cinq jours ! Soit une capacité d’accueil en animation de plus ou moins 8.000 enfants. Outre les animations d’auteurs, de conteurs, … les éditeurs présenteront leurs nouveautés, les libraires de jeunesse guideront le visiteur et le conseilleront dans un foisonnement de titres, de genres, d’auteurs, …

 

Si le sujet est plus qu’attrayant, il ne faut pas oublier que les enjeux sont considérables. Ce n’est pas tout à fait par hasard si le salon se déroule en même temps que le Salon Education. 

Lire et apprendre sont indissociables.
Les démissions en lecture ont des conséquences par trop importantes et le retard accumulé est difficilement rattrapable. Tout le cursus de l’enfant est étroitement conditionné par l’acquis des matières fondamentales, et la lecture est certainement la plus importante.

Apprendre à lire ou apprendre à aimer lire ?
Cette faculté de lire, d’emmagasiner rapidement une information pour ensuite pouvoir la synthétiser et la restituer, nécessite, entre autres, un entraînement régulier à la lecture. Comment avoir envie de s’entraîner si l’effort rebute ?

Grâce au Salon du Livre de Jeunesse, nous essayons, tous ensemble, de montrer la diversité et la richesse du livre de jeunesse et nous veillons à donner aux enseignants et aux parents des outils qui les aideront à faire découvrir aux enfants les livres qui les rendront heureux de lire .