Proposition

La plupart des animateurs proposent des consignes - propositions - contraintes - dispositifs ... destinés à mettre en route l’écriture des participants. Selon les objectifs qu’il poursuit, l’animateur préparera ses propositions pour qu’elles : suscitent l’écriture, lui donnent un point de départ, ouvrent l’imaginaire, obligent à l’écriture collective, posent un cadre, donnent des limites au texte qui en découlera...

C’est un des outils de l’animateur. Certaines sont devenues des classiques, d’autres sont tout à fait originales. Elles ne devraient jamais être considérées comme des recettes ! Elles sont idéalement créées par l’animateur selon ses lectures et en fonction de son public, des enjeux de la séance d’écriture, etc. Elles peuvent aussi être créées, alimentées par le groupe, aidé en cela par l’animateur. Celui-ci en reste le garant car, mal adaptées, elles pourraient par contre mener à la femeture et l’uniformisation. Elles semblent parfois, de prime abord, gênantes aux participants qui désirent travailler "leur" propre projet, mais se révèlent, quand elles sont appropriées, très riches pour aider à la progression, permettant de quitter des habitudes, d’explorer d’autres genres...

Aussi appelées "consignes" voire "contraintes", elles sont parfois tout à fait contraignantes ou au contraire servent de prétexte, de soutien, de point de départ. On pourrait dans certains cas les comparer aux consignes données par un responsable de rédaction, un client, un éditeur...

La plupart du temps identique pour tous les membres d’un même groupe, la consigne permet de partager une expérience commune à l’intérieur de laquelle chacun développera sa propre écriture, ce qui produit bien souvent une grande variété de textes. Certains participants, suite à un atelier, se construisent leurs propres propositions. On en trouve dans certains ouvrages (voir bibliographie), mais il faut éviter de les reproduire telles quelles comme on le ferait avec une "recette".

Enfin, certains ateliers existent qui n’utilisent pas de propositions. Le travail est alors basé sur un projet personnel d’écriture, le participant venant principalement chercher des commentaires, des relances...