Parenthèse #5

 

Un des critères qui permettent de distinguer les ateliers d’écriture tient à « ce qui y est raconté » : récit de vie ou !ction/poésie ? Les
participants opèrent leur choix en fonction de leur réponse à des questions assez élémentaires : ai-je décidé d’écrire sur moi, ou non ?

Est-ce que je cherche à « exprimer le monde » ou à « m’exprimer » ?
Et c’est en fonction de ces objectifs (faire écrire, ou faire s’écrire) que l’animateur construit ses consignes, prépare ses retours et commentaires. Ceux-ci, dans les deux cas, porteront toujours sur le texte, sur l’écriture, la formulation

1. Ce qui change c’est que, dans le cas de l’écriture de !ction/poésie, les participants — à la fois auteurs-lecteurs-auditeurs — considèrent, par convention explicite, les personnages comme de pure invention, et ne vérifent pas si ce qui est raconté est plus ou moins issu d’un vécu ; alors que dans le cas d’écriture de soi, chacun sait qu’il est là pour partager un texte qui parle de lui.
Nous voyons comment, au-delà d’une apparente simplicité, les questions déjà se complexi !ent. Car nous créons tous à partir de nous, sommes présents dans nos oeuvres de !ction/poésie ; d’une manière ou d’une autre, plus ou moins distanciée, mais nous y mettons notre patte. Or, une (auto)biographie, un récit de vie même
objectivé reste un témoignage singulier. Autrement dit, la frontière entre le réel et l’imaginaire est floue et mouvante ; et qu’il parle ou non de lui, l’auteur ne se départit pas d’un regard particulier.
Comment et pourquoi distinguer biographie et action/poésie ?

Comment accompagner un travail d’écriture aussi intime ?

En quoi le groupe agit-il ? Comment la forme y-est-elle travaillée ?
Pourquoi entamer une telle démarche d’écriture, voire de publication ?
Pour briser les nombreux clichés et a priori et pour illustrer la diversité des approches, nous avons posé ces questions à trois praticiens ayant construit, sur ce type de réflexions, leurs outils personnels d’animation.
Annemarie Trekker s’appuie sur ses activités de sociologue mais aussi d’auteure, d’animatrice, d’éditrice au sein de l’association Traces de vie, pour circonscrire le secteur : son article définit sa pratique et la situe dans son évolution au sein des sciences humaines et de la littérature.

Marie-Ève Palin expose son parcours à travers le récit de son
expérience, tandis qu’Adrienne Nizet referme ce dossier avec un entretien-portrait de Daniel Simon, auteur, animateur, formateur et directeur de la collection et de la revue Je.
Chacun, nous l’espérons, pourra, au carrefour de ce triple regard, se faire une image plus nette de cette écriture très pratiquée ; avant de se pencher, dans le prochain numéro, sur les écritures collectives,
professionnelles, et les récits d’expériences en ateliers.

Réjane Peigny

********************************************************************************************************************************************

 

La revue Parenthèse est éditée depuis octobre 2008 par Kalame  et Indications . Ses trois numéros annuels proposent une réflexion sur les enjeux des ateliers d’écriture. Chacun d’eux est composé d’un dossier thématique, généralement enrichi d’un récit de pratiques et du portrait d’un animateur. Il comprend aussi les actualités des deux associations : leurs activités, leurs publications... à venir, et des retours sur certains projets annoncés précédemment.

Comité de rédaction : Réjane Peigny et Pascale Fonteneau ( Kalame), Thierry Leroy, Adrienne Nizet et Vincent Tholomé (Indications)

Prix : 4 euros / numéro à la librairie Passa Porta (46, rue Antoine Dansaert - 1000 Bruxelles) chez votre libraire qui peut les commander via la Caravelle (Belgique) et Arcadia (France)

par mail : revueparenthese@gmail.com : indiquez le N° que vous désirez, votre nom et vos coordonnées postales, le N° de compte où faire le versement vous sera indiqué et les numéros envoyés (frais de port gratuites) via la Boutique en ligne du site Indications

10 euros / an par mail : revueparenthese@gmail.com : indiquez les N° que vous désirez (attention, l’abonnement fonctionne par groupes fixes soit 1, 2 et 3, soit 4, 5 et 6, etc., pas de chevauchements comme 1, 3, 4 ou 3, 4, 5, etc.), votre nom et vos coordonnées postales, le N° de compte où faire le versement vous sera indiqué et les numéros envoyés (frais de port gratuits) via la Boutique en ligne du site Indications
Consultez les sommaires dans les onglets relatifs à chaque numéro. Contact : revueparenthese@gmail.com

LE FORUM DE PARENTHESE

La revue Parenthèse, éditée par Kalame et Indications, accueille la réflexion des animateurs d¹ateliers d¹écriture et la répercute à l¹attention de leurs pairs mais aussi des autres acteurs de l’écriture et de la lecture que sont les auteurs, éditeurs, bibliothécaires, libraires, professeurs, participants aux ateliers et autres amateurs ou professionnels. 
Le réseau Kalame fédère un grand nombre d¹animateurs et son site, qui comprend désormais un forum interne, leur permet d¹échanger des questions, des informations. Mais nous avons voulu aller plus loin et permettre à tous de réagir aux dossiers, d¹apporter sa contribution, sa réflexion, ses questions, son point de vue, ses suggestions. 

Un forum est donc disponible, qui attend vos réactions : des rubriques sont ouvertes, liés aux différentes thématiques traitées dans les dossiers, une autre accueille des réflexions connexes, des liens vous renvoient vers les sites de Kalame et d’Indications et toutes les informations pratiques sont détaillées pour vous permettre de vous abonner :

http://parenthese.indications.be/index.php