Parenthèse #08 : Paysage de l’écriture en atelier à Paris

"Nous sommes nombreux à rêver que le passage de l’envie à l’acte d’écrire se répande dans les classes, les bibliothèques, les CEC, les maisons de retraite, etc. Qu’existent des lieux dédiés à l’écriture et à la lecture, semblables à ceux où se pratiquent les arts, les artisanats et les sports. Nombreux, pourtant, que le succès actuel des AE ne satisfait pas. L’offre paraît illimitée et place les participants en position de consommateur. Ils paient, demandent des garanties, exigent un résultat. Certaines annonces d’ateliers favorisent ce type de relation. Certains animateurs n’ont jamais pratiqué ce qu’ils pro- posent, jamais entendu parler de dynamique de groupe. Ils visent un résultat rapide, modélisent, font produire, entretiennent la dépendance. Leurs buts n’ont plus rien à voir avec l’acte d’écrire.

Le secteur est-il devenu un marché ? Peut-on encore éviter marketing et ses dévoiements ? Où allons-nous ? Le dossier de ce numéro se propose d’aller voir ailleurs. À Paris. Dans quelles circonstances se sont développés les AE ? Comment les « courants » actuels ont-ils évolué ? Comment se différencient leurs pratiques actuelles ? Écouter les successeurs d’Elisabeth Bing, Aleph et Ciclop permettra-t-il de mieux appréhender la situation ? C’est ce que nous souhaitons en dressant ces « portraits d’écoles » auquel nous ajoutons, en prologue, celui de l’Oulipo.

Le dossier de ce numéro est coordonné, pensé par Réjane Peigny.

En contrepoint, Luc Dumont, fondateur et animateur du Zététique Théâtre, évoque au fil d’un entretien avec Milady Renoir son parcours, son écriture et sa pratique d’animateur."

Ce numéro est à présent disponible en téléchargement en format .pdf (ci-dessous) "mais" toujours disponible en version papier sur requête à info@reseau-kalame.be

Portfolio

Documents joints