Lettres à Louise de Vinciane Moeschler

Le premier épisode, « La nuit, je ne dors pas », installe tout de suite le personnage : une amoureuse jalouse jusqu’au sommeil de l’homme qui partage sa nuit. Irrésistiblement, elle écrit l’obsession de la nuit.

Episode 1 – La nuit, je ne dors pas

La nuit, je ne dors pas.

Je regarde son corps.

A sa façon de s’abandonner, il semble taillé pour le sommeil, l’échine incurvée en une léthargie toute animale. Je l’avoue : il m’est arrivé d’être jalouse de ses nuits et du confort de ses rêves. Tandis qu’il dort, le silence endémique semble murmurer. Il murmure une solitude. Toujours la même, toujours la mienne. C’est envahissant les nuits d’insomnies. Et l’ennui qui vient s’y greffer, est d’une violence rare.

lire la suite du feuilleton sur le site de BELA

L’auteur

 

Vinciane Moeschler © Christian Kettiger

 

Pour en savoir plus sur Vinciane Moeschler, il suffit d’aller sur sa page d’auteur sur le site de BELA ou sur son site personnel