Le sujet face aux choix de ses engagements (AM Trekker)

Pour mieux comprendre son histoire, entre vécu personnel et parcours social.
L’individu est le produit d’une histoire dont il cherche à devenir le sujet (Vincent de Gaulejac, co-fondateur de l’IISC)
Entre croyances et déterminismes, le « sujet » éprouve le besoin de redonner sens à son vécu personnel en lien avec son parcours social. L’approche par le récit de vie et la sociologie clinique permet au « Je » de se situer par la mise à distance et la compréhension des contradictions qui l’habitent. Il y gagne en liberté et en autonomie. Thématique : face à l’éclatement des repères lié à l’hypermodernité, la sociologie clinique propose une écoute complexe de la personne sur le plan social, psychique, physique… Le travail en groupe sur base de récits individuels favorise une co-construction de sens à partir des questions « D’où je viens ? », « Qui je suis ? » et « Où je vais ? » L’objectif est double :
-à partir de vécus singuliers, retisser du lien social face à l’individualisme croissant ;
-engager l’individu, en tant que sujet, dans une démarche de réappropriation de son histoire au sein de l’espace social.
L’évaluation de la démarche de formation est qualitative et porte sur le travail réflexif accompli par les participants à partir de l’articulation entre leur histoire personnelle et leur parcours social. Méthode : chaque participant est invité à présenter un support thématique (arbre généalogique, ligne de vie, dessin symbolique…) au groupe. Un retour collectif et un apport théorique permettront de dégager des hypothèses de sens à partir de ces présentations.
Le principe est celui d’un va et vient entre pratique et théorie, dans un esprit d’implication, de co-construction et de recherche. Les infos pratiques sur http://www.ecoledesparents.be/x11032.html