Le livre soluble dans le Net ? conférence à Gosselies

Le livre soluble dans le Net ?

ou les métamorphoses de la création et de l’édition à l’ère numérique


http://www.technofuturtic.be/code/fr/detail.asp?ID=962

Les technologies de l’information ouvrent de nouvelles perspectives de création, de production, de diffusion et de consommation. Les formes d’écriture se libèrent au gré des technologies et supports, les opportunités de diffusion se multiplient pour les auteurs, les modèles économiques de production/distribution se recomposent le rôle du lecteur se métamorphose.

Cette journée débordera largement la question de la diffusion au format numérique du livre, sorte d’objet hybride, pour appréhender l’impact du numérique sur l’ensemble du processus de création – consommation.

Nouveaux usages, nouvelles technologies, nouveaux modes de productions les opportunités existent mais les risques et menaces le sont encore davantage : statut des créateurs, propriété intellectuelle, investissements à l’aveugle, impasses technologiques, mutation du marché, Ce sera l’autre face de la journée.

Programme :

  • Enjeux et projets relatifs au Livre Numérique en Communauté française
  • Le numérique, vecteur de nouvelles pratiques d’écriture et d’interaction
  • Etre auteur à l’ère du Web
  • Les nouvelles pratiques littéraires numériques par l’exemple, avec l’Oulipo
  • Les nouveaux modèles économiques de l’édition
  • La place des nouveaux lecteurs, co-acteurs et prescripteurs

Le livre soluble dans le Net ?



Nature :
Conférences & Forums
Durée :
1 jour
Horaire :
09.00 > 17.00
Lieu :
Technofutur TIC

 

Métamorphoses de la création et de l’édition à l’ère numérique


Les technologies de l’information ouvrent de nouvelles perspectives de création, de production, de diffusion et de consommation. Les formes d’écriture se libèrent au gré des technologies et supports (Table 1), les opportunités de diffusion se multiplient pour les auteurs (Table 2), les modèles économiques de production/distribution se recomposent (Table 3) le rôle du lecteur se métamorphose (Table 4).

Cette journée débordera largement la question de la diffusion au format numérique du livre, sorte d’objet hybride, pour appréhender l’impact du numérique sur l’ensemble du processus de création – consommation.

La technologie ne dicte pas les usages. Elle les favorise et les suscite, mais l’histoire est d’emplie d’innovations restées sans suite. L’économie joue un rôle bien plus influent avec la mise en place de nouvelles industries des médias et de la culture. Les individus aussi s’approprient les techniques dans des utilisations non envisagées ou détournées.

Beaucoup pratiques entourant l’écrit ou le livre numérique demeurent marginales et émergentes. Lesquelles se généraliseront ? Difficile de prévoir l’avenir, au départ des pratiques d’utilisateurs précoces.

Nouveaux usages, nouvelles technologies, nouveaux modes de productions les opportunités existent mais les risques et menaces le sont encore davantage : statut des créateurs, propriété intellectuelle, investissements à l’aveugle, impasses technologiques, mutation du marché, Ce sera l’autre face de la journée.

Programme :

8.30 – 9.00 Accueil

9.00 Introduction de la journée

  • Enjeux et projets relatifs au Livre Numérique en Communauté française, par Directrice générale adjointe du Service général des Lettres et Livre - Ministère de la Communauté française

9.10 Le numérique, vecteur de nouvelles pratiques d’écriture et d’interaction

La création explore les voies nouvelles offertes par la téchnologie (SMS, remix, fanfictions, typographie animée, formes brèves...), les expérimentations individuelles et collectives se multiplient (blogs, webzines, chat, forums, communautés, crossbooking...). Les supports offrent de nouvelles opportunités de création (multimedia, livres audio, e-books, googlebooks, texte sur GSM...). L’hypertexte ouvre de nouvelles voies s’ouvrent à l’interactivité, l’ubiquité, la manipulation...

Le numérique est vecteur de nouvelles pratiques de création, mais aussi de consommation et d’interaction, ce qui conduit également à une mutation de la médiation littéraire : lutte contre l’« illectronime », démocratisation de la culture, pratiques ludiques, ateliers d’écriture...
La table ronde sera introduite par une intervention de :

  • Nathalie Caclard , chargée de mission du réseau Point Cyb surParis et sa région. Experte et consultante et gestion de projets culturels et artistiques numériques

Elle sera poursuivie par un panel réunissant (liste non exhaustive) :

  • Olivier Lefèvre, auteur papier et numérique, expérimentateur des nouvelles formes d’écriture, membre de la SGDL
  • Chloé Girard, La poule et l’œuf
  • Fabienne Goudmant, Responsable de l’Espace Public Numérique de la bibliothèque communale de Mons-centre
  • Benoit Dupont (Edgar Kosma), auteur, Collectif littéraire Onlit.be

10.40 – 11.00 Pause

11.00 Etre auteur à l’ère du Web
Le Web modifie-t-il le statut de l’auteur ? Peut-on se passer d’éditeur ? Ne vaut-il pas mieux s’auto-éditer ? Sinon, comment choisir son éditeur ? Publier en mode « libre de droits » ou sous régime de protection littéraire ? Comment négocier ses droits numériques ?

La table ronde sera introduite par une intervention de :

  • Olivier Lefèvre , auteur papier et numérique, expérimentateur des nouvelles formes d’écriture, membre de la SGDL

Avec la participation de (liste non exhaustive) :

  • Olivier Lefèvre, auteur papier et numérique, expérimentateur des nouvelles formes d’écriture, membre de la SGDL
  • Mathieu Pasquini, fondateur et gérant et de la maison d’édition InLibroVeritas
  • Alain Esterzon, éditeur de la revue en ligne Bon à tirer
  • Benoit Dupont (Edgar Kosma), auteur, Collectif littéraire Onlit.be
  • Vincent Engel, professeur à l’UCL, écrivain, dramaturge, chroniqueur littéraire

Animation de la table ronde :

 

12.10 Lectures oulipiennes - première partie

Les nouvelles pratiques littéraires numériques par l’exemple, avec l’Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle - www.oulipo.net ). Mouvement littéraire du XXIe siècle ou terrain d’expérimentation ?

  • Avec la participation d’Olivier Salon et Marcel Bénabou .

12.30 Déjeuner

13.45 Les nouveaux modèles économiques de l’édition

Editeurs, diffuseurs, libraires, bibliothèques la chaîne économique du livre se recombine, dans un double mouvement paradoxal de désintermédiation et ré-intermédiation, avec l’apparition de nouveaux acteurs.

Certes, créer de la valeur est un impératif pour chacun de ces maillons, mais cela suffit-il ? Amazon est déjà le premier libraire américain avec 10% de parts de marché aux USA. Apple, avec l’iPad qui semble le reader attendu depuis longtemps, propose un modèle intéressant aux éditeurs mais exclut les libraires. La vente à l’unité semble aussi imploser, avec des modèles de souscription, d’abonnement, de premium. La promotion des livres et la distribution traditionnelle ont-ils encore un sens ?

Avec la participation de :

  • Mathieu Pasquini, fondateur et gérant et de la maison d’édition InLibroVeritas
  • George Hoyos, Administrateur délégué du Groupe De Boeck
  • Paul-Erik Mondron, Editions Nevicata
  • Marc Minon, fondateur de la plateforme CAIRN
  • Raphaël Bonaert, libraire (ABC Livres – Librairie du Midi) et administrateur de la Banque du livre (BDL)
  • Chantal Stanescu, Bibliothécaire-dirigeante, Bibliothèque Publique Centrale pour la Région de Bruxelles-Capitale
  • Clément Monjou, Fondateur et rédacteur en chef, e-bouquin.fr

Animation de la table ronde :

  • Pierre Lelong , expert, Technofutur TIC

15.15 Pause

15.30 La place des nouveaux lecteurs, co-acteurs et prescripteurs

Les lecteurs numériques présentent un profil spécifique : moins grands lecteurs, plus jeunes, davantage consommateurs. Le profil du marché de demain ? Une nouvelle niche commerciale ? Qui sont-ils ? Et comment lisent-ils ? On les dit aussi davantage actifs : ils donnent leur avis, recommandent, préconisent. Se substitueront-ils à la critique ? Peut-on les transformer en agents commerciaux des éditeurs ?

Introduction de la Table ronde par deux interventions de :

  • Pierre Fremaux de Babelio
  • Jean-Luc Synave , consultant Web et médias sociaux, chroniqueur littéraire 2.0

Avec la participation de :

  • Jean-Luc Synave, consultant Web et médias sociaux, chroniqueur littéraire 2.0
  • Pierre Fremaux, de la plateforme de Babelio
  • Dominique Gany, journaliste Internet/Multimédia depuis 1995. Auteur de plusieurs ouvrages, il est en charge de la numérisation des ouvrages d’Edipro
  • Clément Monjou, Fondateur et rédacteur en chef, e-bouquin.fr
  • Pierre de Mûelenaere, auteur, Collectif littéraire Onlit.be

Animation de la table ronde :

  • Pierre Lelong , expert, Technofutur TIC

17.00 Lectures oulipiennes - deuxième partie

Les nouvelles pratiques littéraires numériques par l’exemple, avec l’Oulipo (Ouvroir de Littérature Potentielle - www.oulipo.net ). Mouvement littéraire du XXIe siècle ou terrain d’expérimentation ?

  • Avec la participation d’ Olivier Salon et Marcel Bénabou .

17.20 Cocktail

Modalités pratiques :

Date : 29 septembre 2010
Horaire : 09.00 > 17.20
Accès : GRATUIT (y compris le repas)
Lieu : Point Centre , Aéropôle de Gosselies

 

       

 

Cette journée est organisée dans le cadre des
Journées du Livre numérique

Autres manifestations prévues

Le livre numérique en bibliothèque publique

4 octobre 2010, Bibliothèque des Riches Claires, Bruxelles

Modalités pratiques :

  • Date : le 4 octobre 2010
  • Accès : GRATUIT
  • Lieu : Bibliothèque des Riches Claires, 24 Rue des Riches Claires, 1000 Bruxelles

Journée d’étude

7 février 2011, Ministère de la Communauté française, Bruxelles

Modalités pratiques :

  • Date : le 7 février 2011
  • Accès : GRATUIT
  • Lieu : Ministère de la Communauté française, Rue Lavallée 1, 1080 Bruxelles – salle Arthur Haulot (Rez jardin)