Label

Kalame n’est pas en soi un label ! Kalame ne garantit pas la qualité des ateliers annoncés sur son site : elle est disponible pour toute information mais laisse chacun libre et responsable de tout choix.  Nous ne désirons pas nous ériger en maîtres, en censeurs, en modélisateurs et encore moins nous juger entre pairs ! Par ailleurs Kalame accueille des animateurs débutants, puisque sa mission est notamment de leur proposer des outils de formation. Or certains ont encore un chemin à faire...Et puis, comment mettre en perspective tant de partiques très variées ?Kalame réuniten effet des animateurs d’ateliers d’écriture qui pratiquent dans divers secteurs (socio-culturel, enseignement, santé mentale, loisirs, développement personnel, entreprises...).Le point commun des ateliers qu’ils animent est que l’écriture et la lecture, le texte donc, sont au centre de l’atelier . Kalame travaille au soutien de ces ateliers d’écriture-là et non au soutien des ateliers occupationnels, des ateliers animés par des théoriciens et professeurs, des thérapeutes ou autres animateurs non praticiens de l’écriture, des ateliers où l’on écrit mais où l’on pourrait tout aussi bien parler ou dessiner ou sculpter ou chanter car l’objectif premier n’y est pas l’écriture. Même si la limite entre ses pratiques n’est pas toujours visible ou claire ou franche...

L’un des critères objectifs est que l’animateur soit lui-même un praticien de l’écriture et de la lecture (artiste, journaliste, mais aussi Amateur - dans le sens où il n’en fait pas profession) et c’est sa passion pour l’écrit et son expérience qu’il partage avec les participants, leur permettant de tester des outils et de progresser. Kalame néanmoins désire souligner l’expérience de certains membres (que la participation au réseau lui permet de connaître suffisamment que pour estimer que leurs pratiques de qualité) qu’elle nomme membres actifs