La semaine virtuelle de... Xavier Deutsch

Note d’intention :

Alors que je recevais l’invitation de Kalame à prendre la parole sur son site, et que je réfléchissais à la meilleure façon de m’y prendre, une étudiante m’adressait une demande assez particulière : elle souhaitait m’interroger en vue de ce qui devait être, dans son esprit, une interview « différente ».

Une possibilité s’offrait de faire se rejoindre les deux objectifs, cela m’est apparu très spontanément, et l’étudiante a été enchantée de l’idée. Milady Renoir aussi. La chose était entendue.

La rencontre eut lieu, la jeune femme rédigea le texte que vous découvrirez durant six journées. Et je me réjouis de m’être prêté à ce qui, en fin de compte, se révèle être un beau jeu, sur un sentier déroutant. J’aime les sentiers déroutants.

Xavier Deutsch

Petite bio :

Mon nom est Xavier Deutsch. Je suis né à Leuven (Belgique) le 9 février 1965, dans un milieu normal. Ma vie est normale, je n’ai pas été matelot sur des paquebots transatlantiques, ni mercenaire au Congo, ni sherpa au Népal.
Sur le chapitre pittoresque, je me suis contenté de servir la patrie et l’intérêt collectif dans les rangs du 1er Wing de chasse, de la Force aérienne. J’en suis sorti sous-lieutenant. J’ai obtenu mon permis de conduire les camions et mon diplôme de docteur en Philosophie et Lettres, de l’Université catholique de Louvain. J’ai aussi figuré sur une liste Ecolo lors d’élections législatives et régionales, et j’aime bûcheronner dans mon jardin.
Pour l’essentiel, deux choses : je suis romancier. C’est mon métier. Depuis le mois de janvier 1989, j’ai publié une trentaine de romans. Pour connaître le détail de mon travail, je me permets de vous renvoyer à mon site : www.xavierdeutsch.be
Et je me suis marié le 1er août 2009.
Tout va bien.