La semaine de ... Jacques Darras (4/6)

Q. Et en Belgique quelle ville préférez-vous ?

JD. En Belgique je préfère toujours Bruxelles.

En France je préfère encore plus Bruxelles.

Et en Angleterre I had rather have Brussels.

Et à Ostende ik verkieze Brussel.

Et à Madrid quiero Bruselas mas que todo.

Et à Berlin ich liebe d’abord Brüssel.

Q. Bon on a compris mais pourquoi ?

JD. Mais parce que Bruxelles est une ville en pente.

Mais parce que Bruxelles est une ville rampante.

Mais parce Bruxelles est une ville pensante

Mais parce que Bruxelles est une ville collinante

Mais parce que Bruxelles est une ville câlinante

Mais parce qu’elle sent la pâte à gaufre

Mais parce qu’elle se parfume au houblon

Mais parce que les touristes s’y attroupent en naissins

Mais parce qu’ils y caquelonnent contre le froid

Mais parce qu’ils s’y banquettent la blanquette des heures entières.

Mais parce que je l’ai déjà tellement écrit lisez-moi lisez-moi !

Mais parce que Bruxelles j’y Colognerais pour un rien.

Mais parce que j’y Namurerais pour un oui pour un nom mon Namur.

Mais parce que je m’y Alliégerais par la Meuse jusqu’aux rades de Rotterdam

Mais parce que je m’y Érasme de toutes les réformes à venir

Mais parce que je m’y Eniguanodonne de l’hippodrome évolutionniste

Mais parce que je m’y traverse la Grand Place au 747 de moi-même tel un analphabète définitif de la lettre Z (Zaventem, Zaïre etc…)

Mais parce que je m’y emmitoufle le Brueguel dans Hoog Straat rue Haute les jours de glace et de neige

Mais parce que je m’y allonge de tout mon Goethe et je que libre erre sur le diwan des livres au sous-sol de Tropismes

Mais parce que je n’ai jamais tant rêvé départs et retours ininterrompus qu’entre Brouette et Rose-Blanche

Comme entre Ruppelmonde et Willebroek ou Boom et Mariekerke

Bruxelles depuis toujours je fus dessiné à faire partie de ta bande c’est pourquoi en toi j’ai mon gîte et mon ouvert !