La semaine de... CLéA (7/7)

Moi je pense que nous pensons tous... la même chose !

Nous ? Les huit accompagnateurs de CLéA, pardi !

Vous les avez découverts au fil des jours de la semaine, le huitième n’étant autre que... Milady (Renoir) ! (NDLR : laquelle s’abstiendra pour cette semaine de… mais ne s’abstiendra pas au sein de CLéA) Chacun a une écriture propre, nourrie par des lectures très différentes. Mais tous, nous sommes habités par la conviction qu’écriture et lecture sont étroitement liées, que l’une ne peut exister sans l’autre.

Nous avons fondé la Compagnie des Lecteurs et d’Auteurs ensemble et avons développé une méthodologie commune, autour de valeurs que nous défendons : bienveillance, autonomisation, apprentissage par l’expérience, échange de pratiques. 

Tous animés par l’envie de transmettre nos outils de lecture et de relecture, au service du texte.

« Le texte a besoin d’un cerveau. Sans lui, il n’est rien. Puis, ensemble, cerveau et texte créent une histoire. Un peu la sienne, un peu celle cachée dans les mots. Ils scellent le pacte secret de la lecture. Oui, un texte existe quand il est lu ».
(Amélie)
« Il n’y a pas de mauvais textes. Il y a des textes impubliables, ce n’est pas la même chose. Tout texte porte en lui l’âme, le sang, les rires, les espoirs et les pleurs de son auteur »
(Gérard)
« Je rêve d’un monde, où l’écrivain serait reconnu pour son talent, sans histoires de prix ni de mérite, et d’éditeurs véritable interface intelligente du plaisir, de la transmission, d’humanité »
(Frédérique)
« Ma bibliothèque intérieure, elle, a grandi et croît encore. Chaque jour. A chaque lecture. Tous les livres lus, les histoires vécues et les livres qu’il me reste à écrire sont stockés dans mon corps ».
(Salomé)
« Ce que j’aime dans les projets partagés (dans l’amitié, dans la vie) c’est ça aussi, me laisser surprendre. Partir d’un désir et écouter comment il résonne chez d’autres. Le désir qui, il y a environ un an, a engendré CLéA, c’est celui d’ajouter l’échange, le partage, aux solitudes : celle du lecteur et celle de l’auteur ».
(Réjane)
« J’apprécie repérer, dans le texte, les appels aux lecteurs, les signaux disséminés ici et là au hasard pour nous aider à construire, inventer, recréer, imaginer, l’univers qui palpite et grouille sous les mots ».
(Vincent)

Les accompagnateurs sont prêts, bien, bien. Qu’en est-il de la Compagnie des Lecteurs, me direz-vous ? Je vous répondrai qu’elle s’étoffe de jour en jour. Plus de 50 lecteurs candidats et 25 lecteurs en cours de formation. Formation ? Bien sûr. On ne parle pas d’un texte à son auteur comme on parle d’un livre à un autre lecteur. La lecture pour le plaisir fait place à la lecture au service de l’auteur. Mais le plaisir ne disparaît pas pour autant ! Sceptique ? Rejoignez-nous ! Vous écrivez ? Tant mieux : lire le texte des autres vous permettra d’acquérir un regard extérieur et des outils pour mieux retravailler vos propres textes.

Des accompagnateurs et des lecteurs. Au service des auteurs. Tous les auteurs ? Oui, sans exception : toute personne qui écrit, amateur, expérimenté ou publié, est le bienvenu pour autant qu’elle veuille confronter son texte à un regard extérieur et progresser dans sa pratique d’écriture. CLéA a mis au point différentes formules de relecture et d’accompagnement adaptées à l’expérience et le projet d’écriture de chacun.

Vous, les jeunes auteurs, vous avez peur de confier votre premier enfant d’encre et de papier après toutes ces heures de dur travail ? N’ayez crainte, nous en prendrons grand soin, dans le respect des valeurs qui habitent la Compagnie. 

Et vous, les anciens, les heureux qui ont vu leur texte publié ou diffusé, pourquoi ne pas tenter l’expérience d’un regard extérieur, en dehors de vos relecteurs habituels ? Ou celle de transmettre votre propre pratique de lecture et d’écriture (et de travail !) lors de nos soirées rencontres ?

Nous vous attendons. Pour lire, écrire, être lu. Partager, échanger, progresser, enrichir nos pratiques. 

CLéA est prête. Il ne manque plus que vous."

Pour plus d’infos : www.compagnie-clea.org

La semaine de CLéA se clôture là, ou presque....

 

En juillet, la semaine de... sera occupée par Dominique Segalen , auteure (de 6 romans chez Luce Wilquin et quelques autres belles frasques ici et là), plasticienne et artiste couteau suisse.

à bientôt, bel été à ceux qui aiment l’été.

KALAME