La poésie n’est pas une solution (Radio)

 

P R O G R A M M E

 

 

 

Semaine 1  Europe


Lundi 23 juillet  : Poésie & politique (France)

 

Entretien avec Jean-Marie Gleize 

Texte de Jean-Marie Gleize dit par l’auteur
Texte d’Hugues Jallon dit par l’auteur

À l’occasion de la parution de l’ouvrage collectif Toi aussi, tu as des armes , La fabrique éditions, 2011

« Les auteurs qui ont accepté de participer au projet ne sont pas reliés uniquement par le refus de ce qu’on appelle d’habitude poésie : dans une grande diversité – dont ce livre rend compte –, leur écriture est hantée par la politique, bien que celle-ci soit rarement le thème dominant de leur travail. Alors, où se loge-t-elle ? Moins dans un style que dans un effort constant pour renouveler la construction, l’agencement et les enjeux du livre, et de ce qui, au-delà même de l’objet livre, poursuit l’analyse critique de nos mondes. La poésie telle qu’ils l’envisagent est une opération pratique, concrète, où l’on ne se raconte pas d’histoires et où l’on pense l’art comme un acte – individuel, certes – mais aussi comme un lieu public – une scène ouverte. » (Extrait de la 4e de couverture)

 

Écrivain et critique, longtemps enseignant à l’École Normale Supérieure de Lyon où il a dirigé le Centre d’études poétiques durant dix ans, Jean-Marie Gleize est une figure majeure dans le champ de la littérature contemporaine. Il est connu notamment pour avoir cherché à penser l’idée de littéralité en poésie. Bibliographie sélective : Le Principe de nudité intégrale , Seuil, 1995 ; Les Chiens noirs de la prose , Seuil, 1999 ; Néon , Seuil, 2004 ; Film à venir , Seuil, 2007 ; Sorties, Questions Théoriques, 2009 ; Tarnac, un acte préparatoire , Seuil, 2011.

 

Hugues Jallon est l’auteur de trois livres : La Base. Rapport d’enquête sur un point de déséquilibre majeur en haute mer [une histoire de l’après-guerre] , Le Passant, 2004 ; Zone de combat , Verticales, Paris, 2007 (Prix de l’inaperçu 2008) et Le début de quelque chose , Verticales, Paris, 2011.

 

*

Mardi 24 juillet  : «  Drums between the bells » par Brian Eno & Rick Holland (Grande-Bretagne) 

Une pièce sonore de Brian Eno (musique) & Rick Holland (texte)

Traduction originale de l’anglais par Marie B. Borel & Jeremy V. Robert
Textes dits en français par Barbara Carlotti & Adrien Michaux

« Brian Eno s’associe avec le poète Rick Holland pour un opus où prédomine la voix, monocorde, filtrée ou séquencée, mais la plupart du temps sur un mode de spoken-word. Dans ce patchwork sonique, on relèvera les indices probants de ce qui fait depuis des décennies la couleur musicale d’Eno, de l’empilage de synthétiseurs à quelques guitares impressionnistes, en passant par des percussions allusives alimentant d’aussi riches que discrètes polyrythmies, et autre réverbération ténue. Quant aux différents intervenants, leurs performances vocales sont utilisées à l’instar d’une pâte sonore supplémentaire, les mots devenant percussifs, les textes de Rick Holland générateurs de mélodies, à l’exception des deux thèmes conclusifs, véritables chansons totalement prises en charge par le patron, et de par le fait musiques les plus évidentes de l’opus. Entre aléatoire et élitisme revendiqués, Brian Eno s’interroge ici sur la place que doit occuper aujourd’hui la poésie. Et, comme à l’habitude chez lui, il se garde bien de répondre à la question. » Christian Larrède

 

*

 

Mercredi 25 juillet  : «  Questio de Dido   »  d’Anne-James Chaton (France/Italie) 

Un poème sonore d’Anne-James Chaton

Une visite en profondeur de Naples, ville mythique, à travers la recherche du manuscrit de L’Enéïde de Virgile, que la rumeur prétend caché dans le château de l’Œuf...
Anne-James Chaton se fait enquêteur, à la recherche du texte perdu. Tout autour de cette investigation impossible, se construit la mémoire d’une ville, se superpose la parole des Napolitains. 

Anne-James Chaton a publié cinq livres aux éditions Al Dante et a rejoint le label allemand Raster-Noton en 2011 avec Événements 09 puis Décade publié en 2012. Il a donné de nombreuses performances en France et à l’étranger. Il a travaillé avec le groupe de post-rock hollandais The Ex, composé la pièce Napoli Napoli avec le metteur en scène Benoît Bradel, publié un album, Le Journaliste (2008), avec le guitariste anglais Andy Moor avec lequel il développe depuis 2011 la série Tansfer , projet de quatre 45 T. Il a collaboré aux albums Unitxt (2008) et Univrs (2011) de l’artiste allemand Carsten Nicolaï aka Alva Noto. En janvier 2009, il a créé le trio Décade , avec Andy Moor et Alva Noto. Il a également créé la pièce Black Monodie avec Philippe Menard pour la 64e édition du festival d’Avignon. Le livre/CD Questio de Dido est publié aux éditions Al Dante.

 

*

 

Jeudi 26 juillet  : Bernard Heidsieck (France)

Entretien avec Bernard Heidsieck

Poèmes sonores de Bernard Heidsieck

Bernard Heidsieck est né en 1928. Il est dès 1955, à Paris, l’un des pionniers de l’effervescente et cosmopolite « poésie sonore », bientôt rebaptisée par lui « poésie action ». Son œuvre inclassable et libre apparaît comme une des plus inventives et des plus marquantes de la seconde moitié du XXe siècle. Animé par un inlassable désir de poésie, il réclame et élabore une poésie « debout », prenant compte, à voix le corps, toute la langue et tout l’homme dans la langue. La plupart des oeuvres de Bernard Heidsieck sont publiées aux éditions Al Dante.

À noter un film en cours de réalisation : Bernard Heidsieck, la poésie en action , par Anne-Laure Chamboissier & Philippe Franck.

 

*

 

Vendredi 27 juillet  : «  Le Cantique des cantiques & hommage à Mahmoud Darwich » par Rodolphe Burger (France) 

Un poème sonore de Rodolphe Burger (guitare, chant), avec Julien Perraudeau (basse, clavier), Mehdi Haddab (oud), Yves Dormoy (électro, clarinette), Ruth Rosenthal (chant) & Rayess Bek (chant)

Cette pièce, issue d’un spectacle créé en mars 2010 sur le plateau du Théâtre Molière à Sète, est un double hommage rendu à Alain Bashung et à Mahmoud Darwich , une mise en miroir de deux chants d’amour.

Le Cantique des cantiques est interprété dans une version à deux voix, le texte hébreu étant dit par la chanteuse israélienne Ruth Rosenthal, du groupe Winter Family. La deuxième partie est une nouvelle création musicale à partir du poème S’envolent les colombes, à l’évidence une « réponse » arabe au Cantique .

 

L’auteur, compositeur, producteur, éditeur, organisateur de festivals, chanteur et guitariste alsacien Rodolphe Burger reste indéfectiblement attaché au groupe Kat Onoma, qu’il a dirigé de 1986 à 2004. Ses expériences musicales en solitaire lui ont permis de croiser Françoise Hardy, Jeanne Balibar, Jacques Higelin ou encore Alain Bashung... En 2012, ce fan du Velvet Underground rend un hommage à son groupe préféré à travers un spectacle inédit, This is Velvet Underground song that I ’d like to song .

 

 

**
 

Semaine 2  Amérique du Nord 

Lundi 30 juillet  : Genesis Breyer P-Orridge (États-Unis)

Entretien avec Genesis Breyer P-Orridge 
Textes dits par Jean-Pierre Petit

Genesis Breyer P-Orridge ― née Neil Andrew Meigson ― des groupes Throbbing Ghristle et Psychic TV, est une figure de proue du rock britannique, connue dans le monde entier depuis les années 70 comme précurseur de la musique industrielle. Genesis a fait partie du groupe COUM Transmissions (d’influence dadaïste), et a été très proche des écrivains William S. Burroughs et Brion Gysin, qui l’ont initiée notamment à la technique du « cut-up ». Personnage atypique, ses réflexions sur le genre ont débuté très tôt et sont inextricables de son art, de ses textes poétiques, de ses transformations corporelles et de sa vie amoureuse.

 

*

 

Mardi 31 juillet  : Denise Desautels (Québec)

Entretien avec Denise Desautels 
Textes dits par Raphaëlle Gitlis

Née à Montréal, Denise Desautels a publié une quarantaine de recueils de poèmes, récits et livres d’artiste, qui lui ont valu de nombreux prix, parmi lesquels le prix Athanase-David, la plus haute distinction accordée en littérature par le gouvernement du Québec. Dernier ouvrage paru : L’angle noir de la joie , Arfuyen, 2011. 

Remerciements au Festival International de Poésie de Trois-Rivières (Québec)

 

*

 

Mercredi 1er août