Grand Débat : Malaise des individus

Description

Chacun d’entre nous a pu ressentir une forme de malaise, quel qu’en soit le nom : addiction, agressivité, angoisse, dépression, impuissance, inhibition, obsession, …. Quand ce malaise devient insupportable, les questions se bousculent : ces manifestations d’un malaise qui semblent liées à la condition humaine sont-elles susceptibles d’un traitement ? de quelle sorte ? à l’aide de médicaments ou d’une psychothérapie comportementale ou d’une psychanalyse ? à partir de quel diagnostic ? selon quel classement, si un classement est rigoureusement possible ? en fonction de quelles causes : physiques (neuronales) ou psychiques (inconscientes) ou les deux ? ou encore : selon une base biologique collective ou du fait d’une histoire personnelle ? ou même faut-il envisager une origine multifactorielle ?

La massivité de ces questions renvoie à leur complexité. Loin des proclamations tapageuses - dont le récent pamphlet racoleur et simpliste de Michel Onfray a fourni le triste exemple -, trois personnes de savoir et d’expérience - un docteur en psychologie chercheur en sciences cognitivistes, Axel CLEEREMANS , un psychiatre qui enseigne la psychothérapie comportementale, Charles KORNREICH , et un docteur en psychologie qui exerce la psychanalyse, Alfredo ZENONI - ont accepté de confronter leurs points de vue divergents pour nous aider à débattre de ces questions, cruciales s’il en est.

Le livre qui peut donner une introduction à cette problématique est celui, collectif, sous la direction de Pierre MAGISTRETTI et de François ANSERMET, Neurosciences et psychanalyse , Paris, 2010, éditions Odile Jacob. Signalons aussi : de BAYNE, T., CLEEREMANS, A., et WILKEN, P., The Oxford Companion of Consciousness , 2009, Oxford University Press ; de C.KORNREICH et D. NEU, Nos structures mentales nos prédisposent-elles à la religion ? , Revue Médicale de Bruxelles, 31, 2010, ou de C. NARANJO, C. KORNREICH et alii, Major Depression is associated with impaired processing of emotion in music as well as in facial and vocal stimuli , Journal of Affective Disorders, XXX, 2010 ; et de A. ZENONI, L’autre pratique clinique. Psychanalyse et institution thérapeutique , Toulouse, 2009, Editions èrès.

Comme il est devenu de tradition, le « grand débat » de cette année sera dirigé par Eric Clémens , philosophe.

Entrée : 5/4€