Et je nageai jusqu’à la page



Description :
Pratique d’un atelier d’écriture. "Dès que la main devenait libre, l’écriture, avec sa charge d’inconscient, se délivrait… la main se sentant le droit de parcourir ce désert jusque là inviolable, la page blanche, lieu de fascination où se forment tous les mirages des grands voyageurs et aventuriers de l’espace…"
Extrait :