Enviedecrire propose un article : Quelle est la ligne éditoriale des éditions du Rouergue ?

"Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ?
Je parle uniquement du Rouergue, qui publie 90 livres par an. La ligne éditoriale est ma propre ligne, car j’ai fondé la collection « La Brune ». On y publie environ six livres chaque année. Tous les romans français passent entre mes mains. Un éditeur n’édite pas en fonction de ses goûts de lecteur : il repère les auteurs de talent qui vont construire quelque chose. On accepte d’ailleurs des livres très différents. Parmi les 800 à 1000 manuscrits que je reçois chaque année pour cette collection, j’essaie de trouver un premier roman. Je lis les lettres, dans lesquelles on doit sentir que l’auteur envoie son manuscrit en connaissance de cause. On a alors un sentiment de complicité : l’envoi n’est pas hasardeux. On sent si un auteur a une voix, des choses à dire. Huit manuscrits sur dix sont éliminés au premier regard, après deux ou trois pages de lecture. Comme en sport, vous savez si vous observez un amateur ou un professionnel. Les deux manuscrits sauvés par cette élimination terrible sont ensuite lus par des lecteurs ou moi-même. J’assume une lecture totalement subjective.

Dans quelle mesure prenez-vous en compte le potentiel commercial d’un livre ?
On se bat parfois pour vendre 2 000 exemplaires d’un livre. On mesure bien sûr le potentiel commercial. Cependant, nous avons publié des livres peu prometteurs à ce sujet. L’édition est un métier d’expérience : il faut sentir la voix, le potentiel d’attraction pour les lecteurs. Nous discutons avec les commerciaux des objectifs que nous nous donnons pour un texte.

Comment l’éditeur accompagne-t-il l’auteur ?
On fait en sorte que l’auteur aille le plus loin possible dans son projet. On repère les forces du texte et on pousse l’auteur dans cette direction. L’édition n’est pas une science exacte. Les éditeurs donnent des directions différentes en fonction de leur lecture. Un auteur heureux est un auteur qui a trouvé un éditeur capable d’entendre sa voix et de la porter le plus loin possible. L’éditeur a un rôle essentiel pour son écoute. Certaines relations se passent mieux que d’autres, je ne sais pas pourquoi. Je ne parle pas de la même façon avec chacun des écrivains : cela dépend de notre historique et de la sensibilité de l’auteur.

http://www.enviedecrire.com/quelle-est-la-ligne-editoriale-des-editions-du-rouergue/