Edition traditionnelle ou autoédition : que choisir ?

"Vous hésitez entre tenter la voie de l’édition traditionnelle ou vous lancer dans l’aventure de l’autoédition ? Voici quelques pistes à explorer pour prendre la meilleure décision.

L’autoédition

1- Avantages
– Vous savez que vous serez publié, puisque la démarche est entièrement vôtre.
– Vous avancez à votre rythme.
– Vous contrôlez l’ensemble de votre projet, en toute transparence : vous êtes le seul et unique décisionnaire, de la création à la promotion de votre livre publié.
– Vous créez le livre selon vos envies : il sera entièrement comme vous le voulez.

2- Questions à se poser
– Avez-vous un réseau de lecteurs potentiels ? Avant de vous lancer dans l’autoédition, étudiez le marché. Et soyez réaliste : pouvez-vous vendre 10 000 exemplaires ?
– Avez-vous le temps et les capacités pour assumer l’ensemble de l’autoédition ? Vous devrez peut-être faire appel à un illustrateur et serez éditeur, agent marketing et auto-entrepreneur.
– Travaillez-vous pour l’argent ou la satisfaction d’avoir votre propre livre ? L’autoédition est un formidable levier de fierté personnelle. Mais n’est pas l’auteure millionnaire E.L James qui veut…

La publication traditionnelle

1- Avantages
– L’éditeur paie les frais.
– Une équipe vous apporte une expertise : le potentiel de votre livre est travaillé au mieux.
– Vous êtes uniquement la plume : tout le reste du travail est assumé par la maison d’édition.
– Vous touchez un lectorat plus large : l’éditeur dispose de ressources et de nombreux contacts.

2- Questions à se poser
– Êtes-vous prêt à essuyer de nombreux refus ? La publication traditionnelle est un Graal auquel peu d’auteurs accèdent.
– Êtes-vous impatient de publier ? Le processus de l’édition traditionnelle est très long. Il peut se passer un an entre le moment où vous proposez votre texte et son arrivée en librairie.
– Êtes-vous prêt à suivre les directives d’un éditeur traditionnel ? Il sait ce qui marche ou non, et peut vous conseiller avec précision. Mais ses critiques peuvent êtres parfois difficiles à entendre. Vous devez également être prêt à retravailler votre manuscrit au gré des doléances de la maison d’édition. Quant au titre, il est presque toujours choisi par l’éditeur."

(Source : The Write Life)