Ecrivains, Mode d’emploi (Expo à Mariemont)

Henry Bauchau. L’épreuve du temps

doyen des lettres belges


923e10c374.png Henry Bauchau © Fonds Henry Bauchau UCL

 

02-11-2013 > 24-02-2013


L’exposition « Henry Bauchau. L’épreuve du temps » met à l’honneur un auteur qui a traversé le 20e siècle, et fait la lumière sur les connivences souterraines qui lient l’homme à son œuvre.

Archives, œuvres, peintures, dessins et sculptures de l’auteur, films et adaptations dépeignent le parcours de l’homme et le situent dans le paysage... l’exposition se présente comme un hommage autant que comme une invitation à la découverte de documents et d’objets inédits.


7020216388.jpg Yves De Bodt, Bauchau © Fonds Henry Bauchau UCL

Parcours et imaginaires

Henry Bauchau a traversé les tumultes du 20e siècle, subi dès sa petite enfance la Première Guerre mondiale et participé en jeune adulte à la Seconde, a été marqué par les profonds bouleversements sociaux et culturels de l’Europe contemporaine. Tour à tour, il a été chrétien engagé et journaliste, juriste, militaire ; il a travaillé dans l’édition, a été directeur d’une école internationale, puis psychothérapeute. Cette série d’évènements et d’influences professionnelles vont se traduire dans l’œuvre de l’auteur et se modifier au gré de son élaboration.

Ses personnages sont dès lors témoins de ce questionnement central sur le temps, et sur la manière de pouvoir -par la force de l’imaginaire- en réussir les épreuves. Que ce soit Gengis Kahn, Oedipe ou Antigone, tous appartiennent à la mémoire collective, tout en nous renvoyant à nous-mêmes.

L’homme et son oeuvre

8da626b5ee.jpg Henry Bauchau, Oedipe sur la route © Fonds Henry Bauchau UCL

Aucun autre écrivain n’a de longévité de plume aussi forte : poète clandestin à 19 ans, écrivain publié à 45 ans, il devient à l’aube de son centenaire une figure qui peut témoigner d’un siècle et d’une vie au-delà des termes du vécu ordinaire.

Construite en dialogue entre l’œuvre et la vie, l’exposition s’attachera à montrer la manière dont s’affirme l’homme de lettres, largement influencé et porté par ses rapports humains. C’est dans l’amitié et l’amour de ses proches, au sein d’une communauté intellectuelle et artistique dont témoigne sa riche production que l’on comprend ce qu’engage et reflète ce temps de l’écriture. C’est aussi à travers la connivence des livres qu’il achète ou des personnalités qu’il reçoit, les œuvres plastiques qu’il produit (peinture, dessin et sculpture) ou les créations que d’autres réalisent à partir de son œuvre, que l’on comprend toute la complexité de son cheminement d’écrivain.

Une inspiration

Henry Bauchau a été une source de création pour de nombreux artistes ; comme en atteste "le Prix Henry Bauchau" délivré à la plus belle réalisation (oeuvre de création, étude, adaptation, traduction ou activité) inspirée par l’oeuvre de Bauchau. En 2013 celui-ci sera délivré le 22 février.

Pour en savoir plus sur l’auteur artiste, un colloque de trois jours (du 22 au 24 février) sera centré autour de ses oeuvres. Deux journées du colloques feront l’ouverture du programme du Collège Belgique à l’Académie de Bruxelles, tandis qu’une journée au Musée royal de Mariemont, sera plus particulièrement consacrée aux témoignages de créateurs (écrivains et artistes).

Vous pouvez aussi coupler votre visite avec celle de l’exposition "Lionel. L’enfant bleu d’Henry Bauchau" au art)&(marges Musée en cours du 25.10.2012 > 27.01.2013. 

  a2cf65b2e8.jpg ddfd736e9a.jpg 845e09a822.jpg 747a9d2b31.jpg

Henry Bauchau, Le couple © Fonds Henry Bauchau UCL / Henry Bauchau © Fonds Henry Bauchau UCL / Babette de Wee , Henry Bauchau © Fonds Henry Bauchau UCL / Lionel, L’enfant bleu © Lionel - art)&(marges Musée