Construction des identités sociales et professionnelles



Description :

Extrait :

"Pourquoi parle-t-on aujourd’hui de crise des identités ? Cette expression renvoie à des phénomènes multiples : difficulté d’insertion professionnelle des jeunes, montée de nouvelles exclusions sociales, brouillage des catégories servant à se définir et à définir les autres…

Comprendre comment se reproduisent et se transforment les identités sociales implique d’éclairer les processus de socialisation par lesquels elles se construisent et se reconstruisent tout au long de la vie.

La dimension professionnelle des identités acquiert une importance particulière. Parce qu’il est devenu une denrée rare, l’emploi conditionne la construction des identités sociales ; parce qu’il connaît des mutations impressionnantes, le travail oblige à des transformations identitaires délicates ; parce qu’elle accompagne de plus en plus souvent les évolutions du travail et de l’emploi, la formation intervient dans ces domaines identitaires, bien au-delà de la période scolaire.

Ce livre fournit des instruments d’analyse, des cadres théoriques et des résultats empiriques pour saisir la dynamique en cours de la socialisation professionnelle et des identités sociales.

Claude Dubar est professeur de sociologie à l’université de Versailles-Saini-Quentin-en-Yvelines. Il a consacré sa thèse et de nombreuses publications à la formation continue et à l’insertion des jeunes. Il a animé plusieurs recherches collectives au sein du L.A.S.TR.E.E. (C.N.R.S., Université de Lille I) et du C. E. R. E. Q. (ministères de l’Éducation et du Travail) qui ont nourri cette synthèse théorique. Il a coordonné récemment deux ouvrages collectifs : Cheminements professionnels et mobilités sociales (La Documentation française, 1992) et Genèse et dynamique des groupes professionnels (Presses Universitaires de Lille, 1994)."

http://www.unige.ch/fapse/life/livres/alpha/D/Dubar_1996_A.html