Concours Tout Bascule

 L’ANNONCE DES RÉSULTATS LE 8 MAI Les 50 finalistes du concours : Hervé Algrain ° Marie-Pierre Ansiaux ° Laurence Bernard ° Anita Biondo ° Eric Bournons ° Eric Choisez ° Martin Coene ° Jacqueline Daloze ° Aliénor Debrocq ° Bernard Delhausse ° Alexandrine Demblon ° Pascale Deschamps ° Camille Didion ° Aurélien Dony ° Florence Evrad ° Isabelle Flas ° Marie-Christine Fraselle ° Martine Gengoux ° Marie-Pierre Ghigny ° Jacqueline Henry ° Céline Huberty ° Maryse Jadoul ° Ethel Karskens ° Marie-Laurence Lambert ° Katia Lanezo Zamora ° Paschal Lecloux ° Vinciane-Alix Lenoir ° Xavier Luffin ° Colette Mackels ° Mathieu Magerotte ° Marthe Mahieu ° Gaëtane Mangez ° Cécile Michaux ° Dominique Namur ° Amandine Orban de Xivry ° Francesco Pittau ° Antoine Pollet ° Marie-Astrid Roba ° Christophe Sancy ° Hélène Schneider ° Christine Sepulchre ° Tanja Spöri ° Francis Stapelle ° Isabelle Van Der Vaeren ° Anne Verhaeren ° Cédric Vincent ° Anne Warny ° Marianne Willem Découvrez, dès le 8 mai, les prix attribués par le jury dont le Grand Prix de la Communauté française. Rappel d’un processus : Le Grand concours de nouvelle de la Communauté française a été lancé en 2009 autour du thème « Tout bascule » et se clôturera en mai 2010 avec la remise des prix aux 10 lauréats. En 2009, le Service général des lettres et du livre du Ministère de la Communauté française (SGLL) a décidé d’organiser un concours d’écriture de nouvelles indépendamment de l’opération Fureur de lire à laquelle elle liait jusque là ce type concours. Mais au-delà du changement de cadre, la volonté du SGLL était surtout de proposer aux participants des outils, des conseils et des échanges susceptibles d’accompagner leurs pratiques d’écriture. C’est dans cette perspective que le SGLL s’est associé, d’une part, à Indications, une organisation de jeunesse dirigée par Thierry Leroy, qui vise au développement de l’esprit critique des jeunes et à leur initiation par la pratique aux différents langages artistiques, et d’autre part à Kalame, un réseau professionnel d’animateurs d’ateliers d’écriture coordonné par Réjane Peigny et Pascale Fonteneau. Grâce à cette collaboration, une série de rencontres avec des spécialistes de la nouvelle ont été organisées entre octobre et novembre 2009 à Herve avec Nicolas Ancion, Frédérique Dolphijn et Jacqueline Daussain ; à Charleroi avec Caroline Lamarche, Patrick Dupuis, et Réjane Peigny ; à Bertrix avec Ariane Le Fort, Freddy Massin et Christine Van Acker ; à Gembloux avec Claudine Tondreau, Michel Lambert et Dominique Maes et à Bruxelles avec Pascale Fonteneau, Eva Kavian et Milady Renoir. Ces « bouillons de lecture » furent aussi un moyen de faire connaître au public le concours et ses modalités. Toujours dans cette optique de promotion et d’information, il y eut l’élaboration, la publication et la diffusion de 1500 exemplaires (en bibliothèques notamment) d’une plaquette intitulée Nouvelle qui se voulait une réflexion collective sur la définition du genre. Le concours qui s’est clôturé à la mi-décembre 2009 a réuni 517 participants (tous des résidents belges, de toute catégorie d’âge mais n’ayant jamais été publié à compte d’auteur). Un premier jury composé de 5 lecteurs : David Branders (philosophe), Lorent Corbeel (critique), Ariane Lefort (auteur), Jean-Pierre Messina (enseignant) et Christophe Meurée (chercheur) a été chargé de retenir 50 textes. Sur les 50 auteurs, 47 ont participé aux ateliers d’écriture qui se sont déroulés fin janvier 2010 à Bruxelles et en Wallonie. Ces ateliers d’une durée de 8 heures avaient pour but, non pas de travailler les textes proposés dans le cadre du concours, mais d’initier en compagnie d’animateurs, une réflexion générale et pratique sur le genre et les modalités liées à la nouvelle. Ces ateliers ont été animés par Frédérique Dolphijn à Bruxelles et à Liège, par Réjane Peigny à Charleroi, par Vinciane Moeschler à Bruxelles et par Vincent Tholomé à Namur. Les 50 présélectionnés ont ensuite été invités à envoyer à nouveau leur texte, revu ou non, à l’aune de cette expérience. Dans une ultime phase, ces 50 nouvelles ont été soumises à un jury présidé de Patrick Dupuis (Editions Quadrature) et composé de Nicole Debarre (RTBF), Daniel Decamp (membre de la commission d’aide aux libraires), Christian Libens (Ministère de la Communauté française), Natacha Wallez (professeur à l’IESSID, section bibliothécaires-documentalistes). Le secrétariat était assuré par Laurence Ghigny (Ministère de la Communauté française) qui a par ailleurs coordonné l’ensemble du projet.  Ce volume présentera les textes des quatre lauréats (Le Grand prix de la Communauté française doté de 1.250 € et trois mentions d’une valeur de 250 €) et ceux des six auteurs que le jury a tenu à distinguer. Il a été tiré à 2250 exemplaires destinés aux lauréats, aux libraires labellisés et aux bibliothécaires. Il sera présenté officiellement lors de la remise des prix le 8 mai 2010.