Comment trouver l’inspiration au quotidien ?

"Observez vos proches
Bon nombre d’auteurs sont d’abord de simples observateurs. Mark Twain a par exemple développé le personnage de Huckleberry Finn (Les Aventures de Huckleberry Finn, 1884) à partir de l’une de ses connaissances. Le protagoniste de l’histoire est une réplique presque parfaite de Tom Blankenship, un ami d’enfance de l’auteur. « J’ai tracé un portrait exact de Tom Blankenship pour décrire Huckleberry Finn. Il était ignorant, sale, sous-alimenté mais il avait un coeur d’or. Il prenait toutes les libertés et était finalement la seule personne vraiment indépendante de notre communauté. En ce sens, il était perpétuellement heureux et nous l’enviions pour cela », a expliqué Mark Twain.

Analysez l’histoire et l’actualité
John Steinbeck s’est directement inspiré des migrants de la Grande Dépression pour écrire Les Raisins de la colère. Sa volonté principale : « jeter l’opprobre sur les salauds cupides responsables de cela (la Grande Dépression et ses conséquences) ». Le roman, lauréat du prix Pulitzer, évoque ainsi l’injustice sociale et les causes de la pauvreté et de l’oppression. Les sources d’inspiration sont donc nombreuses dans les débats religieux, sociaux ou encore politiques. Si vous trouvez l’idée qui vous convient, informez-vous précisément sur le sujet pour être crédible et pertinent.

Posez-vous des questions
Suzanne Collins a écrit la série Hunger Games, dont le sujet est un spectacle annuel de lutte à la mort entre adolescents. « Une nuit, très fatiguée, j’ai fait un zapping à la télévision. J’ai vu toutes ces images de télé-réalité, où ces jeunes gens sont en compétition pour gagner un million de dollars ou trouver l’amour. Puis je suis tombée sur des séquences de la guerre en Irak. Ces deux éléments ont fusionné de façon troublante : l’histoire de Katniss naquit ainsi », a raconté l’auteure. Regardez donc le monde autour de vous. Certains évènements sont terrifiants, d’autres beaux. Quelles connexions pouvez-vous faire entre ces réalités si différentes ? Quelle est votre vision de l’avenir ? Se poser des questions est l’un des meilleurs moyens pour trouver la voie de l’écriture.

Rêvez
Stephen King, quant à lui, a trouvé l’idée de son roman Misery dans le monde de l’imaginaire : « Comme pour nombre de mes romans, les idées me sont venues dans un rêve. Endormi dans l’avion, j’ai imaginé une femme retenant un écrivain prisonnier avant de le tuer et de l’écorcher. Après avoir donné ses restes à son cochon, elle a relié son roman avec la peau du défunt. Sa peau, la peau de l’auteur. Je me suis dit que je devais écrire cette histoire. Bien sûr, l’intrigue a légèrement changé au cours de l’écriture. » Si vous avez la chance de vous souvenir de vos rêves, n’hésitez-pas à prendre des notes au réveil ! Preuve en est encore qu’ils sont une intarissable source d’inspiration."

(Source : Writing Forward)