Comment tirer profit des critiques ?

« Les critiques sont parfois difficiles à entendre. Pourtant, elles peuvent être très constructives ! Voici quelques conseils pour les recevoir avec objectivité et humilité, et ainsi devenir un meilleur écrivain.

Préparez-vous à la critique
– Adressez-vous à quelqu’un d’honnête, diplomate et conscient des enjeux de l’écriture et de la lecture. Ce n’est pas toujours facile à trouver.
– Soignez au mieux votre travail avant de le donner à lire. Ne transmettez pas de brouillons. La critique doit être constructive et vous permettre de dépasser vos erreurs. Attention : le bêta-lecteur n’est pas un critique au sens strict. Il permet plutôt de travailler les idées, après lecture de brouillons. Il aide à travailler les fondements du livre.
– Préparez-vous à recevoir des critiques plus brutales lorsque vous participez à des ateliers, durant lesquels les gens réagissent sans délai à votre travail.
Digérez les retours
- Sachez que l’émotion est normale après la critique. La colère et la déception passent par la suite. Vous pouvez attendre un jour ou deux avant de reprendre l’écriture, afin de digérer les réactions. Cela vous rendra plus objectif quant à votre travail.
- Faites le tri parmi les retours : les personnes qui vous jugent ne sont pas dans votre tête, et ne connaissent pas forcément les objectifs et points culminants de votre projet.
- Remerciez vos lecteurs. Ils prennent du temps pour vous aider. Même si leurs avis vous déplaisent, soyez reconnaissant et avancez ! Évitez toute rancune à leur encontre.

Adaptez votre regard
- Gardez tous les retours en tête. Tout ce que vous avez appris pourra vous servir par la suite. Votre écriture s’améliorera au fur et à mesure !
- Mettez-vous dans la peau d’un autre. Adoptez un regard distant sur votre œuvre, afin de mieux réfléchir à la pertinence des suggestions extérieures. »

(Source : Writing Forward)