Comment faire rire ?

"Pourquoi riez-vous ?
La sensibilité des auteurs crée l’humour, plus que le ressort comique en lui-même. Pour faire rire, vous devez interroger votre propre vision de la vie : que trouvez-vous drôle ou étrange au quotidien ? Connaître votre vision des choses peut vous aider à préciser la narration : vos personnages pensent-ils comme vous ? Voulez-vous simplement faire rire, ou bien l’humour sert-il un objectif plus large ?

Objectifs de l’humour
Le rire doit divertir, mais il peut aussi révéler certains aspects sombres de la vie. Pour Ben Fountain, finaliste du National Book Award en 2012 pour son roman Fin de mi-temps pour le soldat Billy Lynn, l’humour a une place fondamentale dans la fiction réaliste. « Presque chaque situation recèle un potentiel comique, quel qu’il soit. Cela est dû au besoin animal de l’être humain de jouer, de se divertir. Inclure de l’humour dans un récit très sérieux est pour moi une manière d’être objectif et sincère », explique-t-il. Le rire est toujours authentique. « La meilleure fiction, celle qui explore la complexité et l’ambiguïté de l’expérience humaine, distille de l’humour dans ses personnages et sa narration. Parce qu’au côté du tragique et de la tristesse, il y a toujours de l’humour », ajoute Fountain.

Lisez l’humour
Pour faire rire, vous devez avoir de bons modèles. « Lisez le type de livres que vous voulez écrire, et notez ce qui les rend bons », conseille la romancière Elizabeth Stuckey-French. De plus, lire beaucoup permet ensuite d’éviter les poncifs. Cela représente également une excellente immersion dans la vie. « Mon esprit est un tourbillon de lectures, de rencontres, de films, de bonnes et mauvaises expériences », déclare le romancier américain Sam Lipsyte.

Laissez le rire émerger du texte
« Vouloir absolument produire de l’humour reste souvent inefficace. Le rire se déclenche plus lorsque l’on suit son instinct », considère Amanda Filipacchi, écrivaine américano-française. L’humour est toujours lié aux personnages. Pour Stuckey-French, il faut laisser le ressort comique « venir du personnage » et non « placer de l’humour dans ce que l’on écrit ». « Le rire doit servir l’histoire et émerger du récit. Il ne doit pas être plaqué sur le texte de manière externe », ajoute Fountain.

Utilisez les ressorts stylistiques
L’humour noir prend sa source dans la relation entre tragique et comique : le rire repose sur des aspects sombres et misérables de la condition humaine. Stuckey-French a écrit des récits noirs, notamment sur les abus sexuels, et révèle que l’humour jaillit « de la manière dont les gens vivent avec certaines horreurs. Ils dévoilent ainsi leur humanité ». Quant à la satire, elle joue sur l’absurde. Elle a souvent recours au burlesque et au ridicule pour moquer les failles de l’être humain. La caricature et la parodie se rattachent à cette technique.
(Source : The Writer)"

http://www.enviedecrire.com/comment-faire-rire/