Comment et pour quoi commenter la lecture des textes produits dans un atelier littéraire ?

Comment et pour quoi commenter la lecture des textes produits dans un atelier littéraire ?

Voici la description de ces deux journées :

A quoi servent les commentaires, quand faut-il ou non en faire, comment les préparer, sur quoi les appuyer, comment les formuler... ces interrogations sont fréquentes. Et essentielles. Elles s’attachent, plus largement, à ce que seraient (sont ou devraient être) les relations entre écriture et lecture, entre auteur et lecteur, entre participant et animateur.

Deux journées (complémentaires et indissociables) de réflexion et de pratique axées sur ce questionnement et bâties autour de deux outils essentiels à l’étape, délicate, des retours sur les textes des participants :

- La triangulation

Nous examinerons les concepts de mécanique du texte, d’intention et d’effets ; en soi, pour comprendre comment ils interagissent, mais aussi dans la perspective de l’atelier, en relation avec la proposition d’écriture et les commentaires sur les textes.

- Grilles de lecture

Nous partirons de méthodes de lecture analytique existantes et de nos repères personnels pour comprendre comment construire nos propres grilles de lecture, rendre nos commentaires perspicaces et spontanés, et relier nos ateliers à la littérature.

Au cours de ce module se succèderont des moments d’exploration commune de certains concepts, de mise en pratique (individuelle ou en petits groupes), d’analyse et de conclusion.

Chaque participant apportera :

- un texte personnel (qu’il accepte donc de mettre en partage)
- et un texte d’auteur publié qu’il apprécie particulièrement (et qui pourrait être utilisé en atelier)

Ces textes seront partagés et travaillés.
Il se peut que l’on doive, sur place, en fonction de leur longueur, en choisir un extrait.

La participation aux frais pour les 2 journées est de 25 euros comprenant le sandwich, les cafés/thés.

Les dates sont le dimanche 26 et le lundi 27 février 2012 de 10h à 17h30 à Liège, au sein de l’asbl Barricade : http://www.barricade.be/

12 personnes maximum sont prévues pour ces journées.

 

6 février 2012 : Cette formation est à présent clôturée. 12 participants sont déjà confirmés.