Autobiographie : mensonges blancs, mensonges noirs

Les témoignages sur les guerres et les combats sont à analyser par les historiens au crible de la critique de vraisemblance et de sincérité. Ils se doivent de contrôler l’exactitude des faits et la compétence du témoin à les rapporter, mais ils doivent aussi s’efforcer de comprendre ce qu’a voulu dire l’auteur et, s’il a ‘menti’, les mobiles pour lesquels il a altéré la vérité.

Conférence