Atelier d’écriture au Château de Pont D’Oye (festival des arts)

Ateliers d’écriture(s)
Anne de Rancourt

19 mai – 9h et 14h (durée 3h)
Tarif « j’écris »

Les années 20, c’est Gatsby le Magnifique et aussi Picasso, Colette, le jazz, les débuts de l’électroménager, Cocteau, le charleston et aussi Proust, Gide, l’art déco, Gertrude Stein, Fitzgerald, Hemingway, Henry Miller, et puis Modigliani, Chagall...et encore Picabia, Eluard, Aragon... sans oublier... Dali, Miro... et puis Arp, Bunuel, Anaïs Nin et... STOP ! De quoi être découragé de créer, de sculpter, de peindre, d’écrire à votre tour, pensez-vous ? Au contraire, dirai-je !

Et si se retrouver dans un atelier d’écriture était l’occasion de libérer en soi, en moi, en vous, en nous, nos propres folies, de repousser nos limites académiques, notre bien-pensance à propos de l’écriture ?

« Ecrire bien », c’est quoi si ce n’est aller chercher en nous la sincérité, la justesse ?

« Ecrire vrai », ce n’est pas imiter, c’est aller chercher en soi l’évidence du mot, de la phrase, du rythme, du rire, en toute innocence, sans chercher à « écrire bien », surtout ne pas écrire bien !

L’écrivaine Anne de Rancourt a illuminé la Résidence d’auteurs du Pont d’Oye en 2011 de sa bonne humeur et de ses jeux de mots. Née en 1955 au Maroc, elle enseigne l’allemand dans un lycée de Metz, est chroniqueuse culturelle pour le journal régional La Semaine et a publié en janvier 2006 son premier opus et best-seller Comment élever un ado d’appartement ? (Chiflet&Co). Depuis, on a pu lire d’elle, Je suis ronde et j’aime ça ! (2007, Chiflet&Co), Un mètre quatre (2009, Editions Buchet-Chastel) et Comment se débarrasser d’un ado d’appartement ? (2010, Editions Chiflet&Co). On vous propose de la découvrir avec cet atelier d’écriture où toutes les plumes sont acceptées.

 

http://www.festivalpontdoye.com/index.php/programme/ateliers/118.html