Art & Saveur en Abbaye 2010…

Art& Saveur en Abbaye 2010…
L’invité d’honneur “Art” de cette édition (dernier week-end du mois
d’août, n’oubliez pas !) sera Michel Jamsin, artiste-peintre bien
connu des amateurs d’arts de nos régions.

Comme c’est le cas depuis trois ans, la partie “Ecrivains” vous
propose un nouvel exercice d’écriture, au travers du concours de
nouvelles 2010.

En voici le règlement…
Art. 1 : Le Rotary-club de Soignies et l’asbl “La Maison de la Poésie
et des Littératures” organisent un concours de nouvelles. Cette
année, le fantastique est à l’honneur. On trouvera en annexe du
présent règlement les différentes propositions pour démarrer
l’écriture. L’auteur fait le choix d’une amorce et "invente" la suite …
Art. 2 : La participation est gratuite, ouverte à tous, sans
distinction de domicile ou de nationalité.
Art. 3 : Nous distinguerons trois catégories : a. Adultes
professionnels (nous entendons par professionnel, celui ou celle qui
a, de par sa profession, un rapport privilégié avec la langue
française, notamment comme auteur publié, animateur de cercle
littéraire, éditeur, professeur de lettres, libraire … b. Adultes
amateurs dès 18 ans. c. Adolescents de 12 à 18 ans.
Art. 4 : Les textes inédits illustreront le genre littéraire appelé
"nouvelle" (roman se singularisant par un récit court).
Art. 5 : Chaque participant pourra participer avec un maximum de deux
textes. Toutefois UN SEUL pourra être le cas échéant primé.
Art. 6 : Les textes rédigés en langue française devront être transmis
pour le 31 mai 2010 au plus tard à l’adresse courriel de Gérard
Livremont (gerard. livremont@studiogl.be), celui-ci se chargeant de
diffuser les textes auprès des membres du jury.
Art. 7 : Les textes ne pourront dépasser un maximum de 8 pages A4
(times new roman, corps 12, simple interligne) soit plus ou moins
32000 signes. Un texte qui dépasserait de manière significative cette
norme ne serait pas pris en considération. Ces textes seront
impérativement rédigés et transmis en fichier word sans mise en page.
Aucun texte manuscrit ne pourra être remis.
Art. 8 : Un jury représentatif décidera souverainement. Les décisions
seront sans appel et ne devront en aucun cas être justifiées.
Art. 9 : Pour garder une totale impartialité, il est demandé aux
participants de transmettre les textes de manière anonyme. Une page
de présentation reprenant les coordonnées, nom, prénom, âge,
profession, déjà publié oui/non, adresse postale, courriel, n° de
téléphone, pseudo éventuel, titre de l’œuvre et certification par le
candidat qu’il est bien l’auteur du texte sera jointe sous enveloppe
fermée. Cette page de présentation sera seulement connue de Gérard
Livremont jusqu’au dépouillement des résultats du jury.
Art. 10 : Tout texte qui présenterait un caractère xénophobe,
raciste, contraire à la dignité humaine ou incitant à la violence
serait automatiquement éliminé. De même tout texte écartant
visiblement le thème imposé ou ne commençant pas par un des
paragraphes proposés sera également éliminé.
Art. 11 : Du fait de sa participation, le lauréat cède ses droits sur
l’œuvre. Toute publication partielle ou complète ne pourra faire
l’objet d’une quelconque rétribution. Lors de chaque publication, le
nom de l’auteur sera mentionné. De par sa participation, l’auteur
renonce à un éventuel recours envers le comité organisateur. De même,
il ne pourra être question d’un éventuel octroi de dommages et
intérêts tant pour l’auteur que pour ses ayant droits.
Art. 12 : La remise des prix aura lieu le vendredi 27 août 2010 à
18h30. Elle se déroulera dans le cadre du vernissage de la
manifestation "Art et Saveur en Abbaye" qui se tiendra sur le site de
l’ancienne abbaye de Saint-Denis en Brocqueroie (rue de la Filature 4
à Obourg - Mons).
Art. 13 : Trois prix seront décernés par catégorie. Les lauréats
seront avertis des résultats dans les semaines précédant la
manifestation. Les textes primés feront l’objet d’une publication
sous forme d’un recueil qui sera proposé à la vente au cours du
vernissage et durant l’ensemble de la manifestation. Par la suite, il
sera possible d’obtenir le recueil en s’adressant à un des membres
du comité organisateur.
Art. 14 : Le Rotary-club de Soignies se réserve le droit d’édition.
Art. 15 : L’ensemble des textes sera accessible via le site internet
de la manifestation dans les semaines qui suivront celle-ci.
Art. 16 : Les prix devront être enlevés avant le dimanche 29 août à
21 h. Sauf accord entre le lauréat et les organisateurs, les prix non
réclamés à ce moment seront la propriété du comité organisateur.
Art. 17 : La participation au concours implique l’adhésion sans
restriction au règlement.
Toutes les questions et demandes d’infos complémentaires peuvent être
adressées à Éric Delange 0477 635 583 ou à son adresse courrielle
(eric.delange007@gmail.com).

Et voici trois "démarrages" possibles à choisir pour débuter vos
nouvelles ...

1. L’an 1385, même si l’an mil est déjà loin, l’homme n’a pas encore
rangé ses peurs ni ses craintes dans un des recoins de sa mémoire.
Assurément, il croit de toute ses forces à Dieu et à Diable. Le curé,
le moine prédicateur lui rappellent sans cesse ce qu’il y a lieu de
faire et surtout de ne pas faire s’il ne veut pas mourir dans
d’atroces souffrances et, pis encore, être condamné à l’enfer
éternel. Mais aujourd’hui, en 2010, l’homme a bien changé. La
science, les progrès, les rencontres, toutes ces choses ont
bouleversé nos certitudes. Désormais, l’homme sait que rien n’est
acquis et que sans cesse il doit recommencer. Pourtant, voilà qu’au
sein d’une ancienne abbaye, une étrange communauté vient s’installer,
prônant le retour à la nature et l’autosuffisance. Regardée d’un œil
amusé par les villageois, considérée comme une réunion d’originaux
inoffensifs, elle ne va pourtant pas tarder à inquiéter. Les rumeurs
les plus folles vont circuler… "ON" aurait vu de source sûre des
sabbats les soirs de lune pleine. Et puis voilà qu’un enfant
disparaît, qu’il est retrouvé mort aux frontières du village. La
rumeur s’amplifie : "Et si c’était à l’abbaye ?" Pour Conrad Valdes,
vieux briscard qui a depuis longtemps oublié de croire aux
diableries, il s’agit là d’un crime atroce mais réel. Il devra
combattre le scepticisme, les rumeurs et les vieilles croyances pour
faire triompher la vérité, qui n’est peut-être pas celle qu’il croit ...

2. Voilà trois jours, ou plutôt trois nuits, que ça ne tournait pas
trop rond à la limite du nouveau quartier établi juste entre le
village et l’ancienne carrière. Pour Bruno, il y avait d’abord eu
cette impression d’être suivi alors qu’il revenait, à la nuit presque
noire, le long du bout de chemin qui conduisait du dernier arrêt de
bus à chez lui. Il avait même couru … "Çà" avait couru derrière lui
aussi. C’est la nuit suivante qu’il y avait eu de tels hurlements de
vent que chacun s’était claquemuré chez soi, vaguement inquiet. C’est
alors qu’on pense à la solitude sauvage au fond de l’obscurité, au
loup peut-être même ! Et puis, ce soir, c’était comme une fade odeur
d’herbe brûlée qui se répandait dans tout le quartier. On aurait
pourtant mérité une bonne nuit de sommeil pour oublier tout cela.
Mais, déjà, le sommeil avait déserté le lit de quelques uns ...

3. Fred était certaine de n’avoir jamais mis les pieds dans le
cimetière de Fayt-lez-Manage et pourtant lorsqu’elle y est entrée,
poussée par une irrésistible envie, de suite elle s’est dirigée vers
le tombeau de la famille Dupont. Heureux hasard a-t-elle pensé ! Sauf
que cette fois, en y revenant accompagnée de son ami, elle lui a de
suite déclaré : la tombe de la famille machin est la 3ème en partant
de la gauche et tu y trouveras deux femmes décédées le 18 juin 2009,
Marie et Francine. Pourquoi, oui pourquoi ce besoin de revenir sans
cesse au cimetière et vers ces deux femmes qui hantent ses nuits
depuis une semaine … ? Bizarre, ce message délivré par un notaire, je
n’ai aucun parent dans la région qui soit mort récemment. Et pourtant
ce n’est là que le début des surprises, l’adresse du notaire conduit
à une vieille bâtisse vide depuis 30 ans. En fait depuis la mort
dudit notaire …

Bonne chance ! Prenez du plaisir et rendez-vous au mois d’août pour
de nouvelles aventures en littérature.

 

Gérard Livremont
(responsable "Artistes" et Artisans d’art" pour notre activité "Art
et Saveur en Abbaye", Tél 067 334 777)