Actualitté propose un article : " Histoire des pseudonymes des écrivains : qui se cache derrière ce nom ?"

"Si Stendhal fut préféré à Marie-Henri Beyle, il était surtout important pour le romancier de se distancier de sa famille. Et pour George Sand, alias Amantine-Lucile-Aurore Dupin ? Eh bien, il fallait tout simplement, en tant que femme, devenir un homme, du moins sur le papier. Ah sexisme ambiant... On sait également que Charles Lutwidge Dodgson n’aurait jamais officiellement revendiqué la paternité d’Alice au Pays des Merveilles. En revanche, Lewis Carroll...

Ils sont nombreux à avoir puisé dans cette solution pour diffuser leurs écrits. Mais qui, et comment ? Et surtout : pourquoi ? Eh bien une petite infographie historique vaut mieux qu’une longue explication."