3 publications de Laurence Vanhaeren

 

Le lien de cristal : Du sommet du Hohneck à une petite librairie en bord d’autoroute… Dans une atmosphère intégrant policier et anciens contes des Vosges se dégage une vision lucide mais jamais désespérée du lien mystérieux qui unit un homme et une femme : fragilité, séduction et blessure. Dix nouvelles sans ligne droite, où se croisent une sorcière, un savant indécis, une meurtrière et un chien avec un chapeau.

 

« D’une voix posée, elle lui raconta l’histoire et les légendes de la chapelle du Brabant avant de lui indiquer que les cierges avaient chacun une signification : St Vit pour il vivra ; St Languit pour il languira ; St Mort pour il mourra. Elle lui précisa que la première chandelle qui s’éteint indique le sort réservé au malade. Lune ne donna pas davantage de précisions. » - 107 pages – ISBN 978-2-36525-020-7 – 20,00 € port compris

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

&

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PARTIE ITALIENNE dans la COLLECTION Adrénaline

 

 

 

 

 

 

 

 

 « Partie italienne » est le nom d’une ouverture ou début de partie aux échecs. Récemment installée dans les Vosges, la nouvelliste belge Laurence Vanhaeren, nous livre ici les itinéraires de personnages qui se cherchent sous la lune… Dans ce texte, une vision de cristal du lien qui peut exister entre un homme et une femme. - 32 pages – ISBN 978-2-36525-017-7 – 11,00 € port compris

1870 - RÉCITS ET NOUVELLES aux Éditions du Masque d’Or dans la Collection la France en guerre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 1870 : l’année de la honte pour la France et son armée, l’année de la chute du Second Empire, qui n’aura su résister ni à ses contradictions internes – passage d’une dictature à une libéralisation fragmentaire – ni aux égarements de sa politique extérieure… Mais c’est avant tout sur le plan littéraire que nous nous intéresserons à cette année terrible où la plume des romanciers s’efforcera de suturer les plaies d’une France vaincue, humiliée et amputée de trois de ses départements.

 

 

De tous les récits romanesques ici présentés, Boule de Suif est évidemment celui qui a su le mieux allier la grande peur de cette année de guerre avec un contexte social pourri par l’hypocrisie de ses mœurs et de son idéologie. Cette novella nous a semblé inséparable de Mademoiselle Fifi , autre texte de Maupassant, né d’un sursaut patriotique. On retrouvera ensuite dans l’Attaque du moulin de Zola, puis dans l’Enfant espion et le Porte-Drapeau de Daudet l’héroïsme des soldats et des francs-tireurs français. Pour ma part, en tant que Vosgien d’origine, j’ai voulu montrer dans l’Auberge du Trou de l’Enfer ce qu’a été justement pour les Vosgiens, toujours gardiens du sol français avec les Alsaciens, l’horreur du rouleau compresseur prussien qui s’avançait vers eux. Le trou de l’enfer, c’était ça… ! Ce pouvait être également la disette et les moyens peu ragoûtants par lesquels il fallait la combattre, que raconte Laurence Vanhaeren dans Quinze sous . À voir et à revoir… (extrait de la préface de l’éditeur)  - 180 pages – ISBN 978-2-36525-007-8 – 21,50 € port compris

 

 

À COMMANDER À L’ADRESSE SUIVANTE : Thierry ROLLET – Éditions du Masque d’Or, 18 rue des 43 Tirailleurs 58500 CLAMECY

 

masquedor@club-internet.fr http://www.scribomasquedor.com/

www.scribomasquedor.com